Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Petites chroniques ciné et DVD (3)
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 13, 14, 15
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 12/07/19 15:07    Sujet du message: Répondre en citant

Incendie de Denis Villeneuve
Precious
A Serious Man
Memories of Murder
La 25ème heure

(Désolée pour le haut de page, allez à la page précédente pour les propositions de Therru et Gemini surtout!!!!)
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 12/07/19 15:41    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ces quelques pistes, je note !
J'en ai vu quelques uns (First Man, Sicario, Les Fils de l'Homme, Memories of Murder, A Serious Man), d'autres étaient dans ma liste à voir et enfin je découvre quelques films qui me font très envie en particulier : A la Poursuite de Ricky Baker

=> Si tu veux du voyage en pleine nature, c'est le film qui te faut, dans les terres perdues de Nouvelle Zélande.
Définitivement oui, ça me tente, et je n'en avais jamais entendu parlé en plus, c'est typiquement le genre de film que l'on a du mal à dénicher. On retombe vite sur les mêmes références.

Sinon des idées de comédies américaines un peu dans le style de Little Miss Sunshine ?

Je n'ai jamais vraiment retrouvé de trucs avec le même ton et je trouve les comédies américaines assez lourdingues en général, genre Jim Carey me fait totalement fuir...
This is Spinal Tap dans les classiques !


Dans les films asiatiques sinon, j'ai eu de belles surprises ne connaissant pas du tout cette partie de la production :
du Bong Joon-ho Memories of Murder, Parasite
du Kitano comme L'Été de Kikujiro,
du Hirokazu Kore-eda avec Notre Petite Soeur, une Affaire de famille.
Très sympa ça change de ce que j'ai l'habitude de voir et le côté dépaysement joue beaucoup.

Taliesin : les frères Coen, j'adore j'ai tout vu !
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Therru
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Avr 2007
Localisation : Liège

Message Posté le : 12/07/19 16:10    Sujet du message: Répondre en citant

"À la poursuite de Ricky Backer" ou bien le titre anglais plus joli "The hunt for Wilderpeople" est vraiment très bien, une bonne aventure avec beaucoup de coeur. J'adore le style de Taika Waititi, néo-zélandais lui-même et qui parle donc de son pays.
Par contre il n'est pas facile à trouver. Il était disponible sur Netflix Belgique (c'est comme ça que je l'ai vu), mais il a déjà disparu... Peut-être sur celui de la France, mais à voir si tu as Netflix. Sinon il est dispo sur Amazon, DVD uniquement (oui, j'aimerais mieux le BR et ça me fait râler).


Si tu ne l'as pas déjà vu, dans le genre voyage aussi "La vie rêvée de Walter Mitty" est aussi très bon dans son genre, avec un Ben Stiller qui donne beaucoup de lui-même et de superbes paysages, et une belle aventure de manière générale.



Dans le même genre que "Little Miss Sunshine", "Paul" pourrait peut-être te parler ? En tout cas il n'y a que des bons acteurs et actrices dedans, avec le trio Simon Pegg, Nick Frost et Kristen Wiig.



Pas facile pour les comédies, parce que généralement ce n'est qu'un élément des films que je vais voir.




Je peux aussi te conseiller "Captain Fantastic", qui répondra à la fois à ton appel de la nature et de chronique sociale.

J'aime aussi "Tropic Thunder" mais ça pourrait être un peu trop lourdingue pour toi en termes de comédie.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 12/07/19 16:19    Sujet du message: Répondre en citant

Captain Fantastic est génial j'avais oublié Sourire . j'essaie de fouiller dans les films que j'ai vus au ciné. Je ne regarde pas beaucoup de blockbusters non plus melvin. Je suis fan des Frères Coen...
Et d'accord avec Gemini pour Spotlight!

D'autres films pas mal:
Des nouvelles de la planète Mars (un film un peu fou-fou passé inaperçu)
Sparrow
Men and Chicken (un film un peu fou-fou aussi j'adore le grain de folie...)
Lady Bird
Frances Ha
Le Caire Confidentiel

Dans un style un poil proche de Little Miss Sunshine, je vois Logan Lucky.
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content


Dernière édition : Taliesin le 12/07/19 16:39; Edité 3 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Manuka
Mangaversien·ne


Inscrit le : 26 Juin 2004
Localisation : dans le Tea tree !

Message Posté le : 12/07/19 16:22    Sujet du message: Répondre en citant

vs

pardon
_________________
Emmène Lucy Hole dans un ciel de diamants. ©
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 19/08/19 17:52    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà, j'ai pu voir quelques films parmi ceux qui ont été cité précédemment :

J'ai beaucoup aimé, une histoire assez originale, de belles images et un vigo mortensen parfaitement dans son rôle. Super

Un film assez lent, peut-être un poil long, mais avec un bon plot tout de même et un beau final.

Un peu surpris car je m'attendais à plus de sérieux, de très belles images de la nouvelle Zélande c'est vraiment chouette mais le côté "farce" m'a parfois un peu fait sortir du film. Comme lors de la course poursuite avec les chars et l'armée ou lors du combat contre un sanglier... mitigé donc mais découverte inattendue.

Bonne surprise également, un scénario bien pensé et un casse bien mené avec un casting plutôt cool. Du divertissement bien ficelé.



Sinon, voici encore quelques petits films sympas à découvrir


Dersou Ouzala est un vieux film de kurosawa présentant une histoire d'amitié entre un soldat russe et un vieux guide dans la taïga vers le début 1900. La nature dans toute sa splendeur et sa dureté.


The Wrestler, beau film avec un Mickey Rourke qui donne vraiment de sa personne, émouvant.


Dolores Claiborne, un film adapté d'un roman de stephen king sans surnaturel, qui décrit les relations compliquées entre une mère et sa fille suite à un meurtre survenu sur une petite île. Bonne surprise.


Sale temps à l'hôtel El Royale, un thriller efficace, j'adore l'arrivée dans l'hôtel et son ambiance délicieusement 70's et puis ce bon vieux Jeff Bridges en prêtre quoi !


Do the Right Thing, une plongée dans le Brooklyn des années 80, donc je suis aux anges car New York est toujours un décor que j'aime, le film est globalement bon mais je n'ai pas trop aimé/compris le message flou et contestable (?) que Spike Lee voulait faire passer à la fin WTF...


Florida Project, Chronique sociale douce amère sous le soleil de Floride où tout n'est pas rose en fin de compte.


Stranger than Paradise, Jim Jarmusch nous présente 3 personnages désœuvrés qui s'ennuient ferme entre NY et Cleveland. Une certaine ambiance tout en noir et blanc !
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong


Dernière édition : melvin le 22/08/19 18:25; Edité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 21/08/19 11:30    Sujet du message: Répondre en citant


J'ai finalement regardé cette adaptation de Gunnm par Robert Rodriguez avec mon a priori plutôt négatif et... j'ai bien aimé !
Bien sûr, les défauts sont bels et bien présents : noms américains conservés, les gros yeux si laids, une décharge trop ensoleillée et un scénario qui condense 4 volumes du manga en seulement 2 heures faisant forcément l'impasse sur des moments clés de l'oeuvre originale (Jashugan !!!).
Mais il y a aussi de belles réussites en particulier au niveau des scènes d'action et de l'énergie qu'elles dégagent. Ainsi, certains combats et les courses de Motorball sont vraiment bien fichus.
Du coup globalement l'adaptation est agréable, on a un divertissement hollywoodien plutôt honnête et on entrevoit ce qu'il aurait été possible de faire pour avoir vraiment un très bon film, fidèle au manga de Kishiro avec la technique et les moyens engagés : dommage...
Ce n'est clairement pas un truc bâclé, je pense que faire une adaptation de Gunnm n'était pas évident, loin de là, donc le film s'en sort avec honneur mais en restant bien sûr loin derrière l'oeuvre d'origine...
Reste quelques clins d’œil qui m'ont ravi comme le moment où Alita (sic) tranche une larme avec la lame de Damas avant de prendre le départ de la course : frissons garantis pour moi !

Sinon merci Arte qui a diffusé gratuitement 2 films de Takeshi Kitano (dont un que je n'avais jamais réussi à trouver).
C'est disponible jusque début septembre, très bon plan.

Une histoire de surfeur avec un jeune sourd muet et sa fiancé qui partagent le même handicap. Un film très contemplatif avec peu de dialogues forcément, de belles musiques comme toujours et une mise en scène qui m'a rappelé Adachi.
Avec des plans fixes à mi-distance où les personnages passent tranquillement au loin de gauche à droite sur l'écran comme dans le premier chapitre de Touch. Les transitions avec des plans sur la mer ou le ciel, la romance sobre, les visages muets, les regards pleins de sens, les non-dit. Oui, cela pourrait être adapté d'un manga de Mitsuru Adachi.


Un ancien policier doit prendre soin de sa femme atteinte du cancer et d'un collègue blessé par balle. Pas très joyeux présenté comme ça mais l'ambiance poétique et quelques moments de grâce sublimés de nouveau par la musique rendent ce film émouvant et beau. Kitano avec sa tronche imperturbable joue le rôle principal et on le voit dérouiller quelques yakuzas avec bonheur ! J'adore ce réalisateur que je prenais il y a quelques années juste pour un gros bourrin amateur de violence car ayant connu et associé son nom avec Battle Royale. Il n'en est rien ses films ont un spleen, une belle mise en scène et une ambiance bien particulière qui me parle énormément.
Je dois maintenant trouver Kids Return dommage que Arte ne l'ait pas diffusé.
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 12/09/19 20:06    Sujet du message: Quelques films Répondre en citant

Cela fait un moment que je n'étais pas revenue pour parler de films (ni revenue tout court en fait...). Ces derniers temps, j'ai donc vu quelques films que je partage ici.

Coming Home (réal Zhang Yimou avec Gong Li et Chen Daoming)
Vu sur Arte cet été (merci de diffuser des films asiatiques Très content), beaucoup par curiosité en voyant ce retour du réalisateur vers un cinéma plus social après être passé par des blockbuster depuis 2000. Puis il y avait Gong Li (bon elle était déjà dans La Cité Interdite - aaah y'avait Jay Chou et Chow Yun Fat ^^ ).
Le pitch: On est en pleine Révolution Culturelle. Dan Dan a 16 ans et vise l'excellence en tant que danseuse. Un casting pour un grand rôle s'offre dans son école pour une pièce clé. Malheureusement, c'est ce moment que choisit son père pour s'enfuir de prison afin de revenir voir sa mère (Gong Li), après plus de 10 ans en captivité (dans une mine il me semble, Dan Dan ne connaissant que peu son père). Suite à cela, la vie de ses parents ne sera plus jamais la même.
Le début a l'air chouette, vraiment. On croit retrouver Zhang Yimou. Puis patratra, après un saut dans le temps, on se retrouve devant un mélodrame assez tiède uniquement là pour arracher des larmes aux spectateurs! Il y a tout: la mise en scène statique et assez plate, la photo toute belle et (n)ostalgique, et surtout, surtout, surtout: les musiques!!! Bref, Zhang Yimou tire abominablement sur la corde sensible... Bref, on n'est plus dans le film coup de poing qui l'a fait connaître chez nous... Après, oui, c'est triste et ça aborde une époque bien tragique qui a eu des répercussions plus que probables dans la vie de nombreuses familles.


So long, my son (réal Wang Xiaoshuai)
Vu au cinéma et première fois avec ce réalisateur dont je veux voir Beijing Bicycle depuis des lustres... Le pitch: l'histoire débute avec la politique de l'enfant unique et ses répercussions sur un couple pourtant modèle du régime. On suit cette famille jusqu'à notre époque qui voit la Chine changer notamment avec l'introduction de l'économie de marché dans les années 80 alors que le couple travaille, comme beaucoup d'autres Chinois, dans une usine publique.
Ce film dure la bagatelle de 3h, d'où mon hésitation. Puis en même temps, cette incursion de l'Histoire récente de la Chine dans l'histoire d'une famille lambda m'intéressait beaucoup! Finalement, j'en ressors à la fois heureuse et mitigée. Heureuse car il y a effectivement ce côté documentaire chez Wang Xiaoshuai, avec une caméra très lente qui laisse le temps s'imprégner. La narration n'est pas linéaire et on voit des moments qui s'entrecoupent entre lé présent et les années 80, on découvre donc petit à petit l'histoire du film alors que les débuts nous montraient un événement dramatique.
Les acteurs sont bons, surtout l'actrice principale (qui semble coutumière du réalisateur). Petit à petit, on vit avec ce couple lambda les bouleversements (c'est qu'il y en eus...) de la vie quotidienne des Chinois. Il y a aussi des moments très drôles avec le côté cérémoniale du Parti, ou encore la vie en communauté où un lien existait malgré l'adversité entre les voisins. C'est vraiment sur la dernière heure que j'ai trouvé le film long pour se conclure, la fin étant délayée et surtout, encore une fois, un peu trop étirée pour faire pleurer un coup... N'empêche, il y a tout de même un peu de suspense lors de cette fin ^__^ .

The Yards (réal James Gray, avec Mark Wahlberg, Joaquin Phoenix, James Caan, Faye Dunaway, Charlize Theron)
Vu en DVD. ça fait longtemps que je songeais à le voir, après avoir découvert La nuit nous appartient à sa sortie ciné, film m'impressionnant et gravant en moi le nom du réalisateur. Il a fallu que je dégote le DVD à 1€ après l'avoir raté à la télé.
Le pitch: Leo (Wahlberg) rentre de prison et retrouve une mère malade du coeur. Il s'apprête à travailler pour la société de transports publics comme mécano auprès de son oncle par alliance (sa tante étant la soeur de sa maman, elles sont très proches d'ailleurs) qui n'a pas mieux à lui proposer qu'une formation (probablement en alternance). Lui veut subvenir aux besoins de la famille (il n'y a pas de père) et préfère plutôt travailler avec son ami (Joaquin Phoenix) qui oeuvre d'une autre manière pour son oncle. Là, Leo découvre l'univers corrompu des marchés publics de New York et les deux amis sont embourbés dans une sale affaire.
Le début paraît un peu bateau. On retrouve le même duo utilisé plus tard dans La nuit nous appartient avec les mêmes caractéristiques: Wahlberg le bon garçon pas vraiment à sa place, Phoenix le dégourdi un peu rebelle. Ici, ils sont amis d'enfance, quand ils sont frères dans le l'autre film. Sortie de prison, volonté de réinsertion avec une rue qui le rattrape à cause de l'argent. En fait, il faut laisser le film s'installer, démarrer, poser les relations entre les différents personnages pour que l'on soit petit à petit pris dedans, sans s'en rendre compte. A un moment du film, j'ai commencé à me demander à partir de quand tout ceci était devenu aussi bon, aussi noir, aussi prenant. C'est qu'en prenant tout le temps pour tisser les relations entre les personnages, Gray nous piège (et les piège) pour enfin verser dans le tragique. Au final, The Yards se révèle donc très bon! Le film date de 2000, je me dis que Gray n'est pas un prolifique, le film suivant, La nuit nous appartient, sortant 7 ans plus tard! Sinon, c'est fou ce que James Caan a pris de Marlon Brando en jouant son rôle d'oncle ^^; ...


Enemy (réal Denis Villeneuve, avec Jake Gyllenhaal - surtout, Mélanie Laurent - un peu...)
Voici un film que j'ai manqué durant sa sortie au cinéma, m'en mordant longtemps les doigts. J'ai fini par le voir en DVD (1€ encore...). Et franchement, je suis contente d'avoir payé ce prix et je n'aurais pas dû me ronger autant de l'avoir raté!
Le pitch (si c'est possible): Jake Gyllenhaal est un professeur d'histoire dans une université de Toronto. Il est célibataire et tombe un jour, en regardant un film, son parfait sosie. Dés lors, il est obsédé par cet acteur qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau.
J'ai probablement trouvé là mon film pénible de 2019. Quand je dis qu'il y a beaucoup de Jake, je ne plaisante pas! Du Jake (barbu), en veux-tu en voilà et il ne faudra pas se lasser, surtout des gros plans! Dommage, je ne suis pas une grande fan du bonhomme. Le film se montre crypique dés le début, avec une narration absolument pas linéaire, avec des ellipses temporelles, une histoire de doubles, des images fantastiques. Bref, on se doute bien de certaines choses mais quand même. Le pire étant le filtre "jaune" et brumeux tout au long pour donner un effet hyper mystérieux au tout. Mais je dois dire que oui, on s'emmerde. C'est dur à comprendre (parait que c'est pour ça que je n'ai pas aimé...) mais c'est surtout lent, hyper lent (à un moment, j'ai même fait une pause pour savoir où on en était: 40 minutes... dilemme: on continue ou non? c'est la moitié...). La tension est illustrée par les gros plans sur Jake et une petite musique... Et c'est tout! Pour moi, cette histoire aurait dû être aux mains d'un réalisateur comme David Lynch... Lui sait mettre une ambiance: je n'ai rien compris à Mullholland Drive la première fois que je l'ai vu mais je n'avais qu'une envie: le revoir, et surtout, j'étais complètement prise par l'ambiance. Ici, que nenni! C'est juste hyper plat... D'ailleurs, je l'ai vu avec quelqu'un et la blague était: on se le revoit pour essayer d'en comprendre plus? Personne n'a eu envie de subir ce supplice...

La vie aquatique (réal Wes Anderson, avec Owen Wilson, Bill Murray, Cate Blanchett, Jeff Goldblum, Willhem Dafoe)
J'ai eu envie de revoir ce film en DVD. C'est probablement le premier film que j'ai vu de ce réalisateur découvert avec une affiche étrange: La famille Tennenbaum. Je crois n'avoir pas compris grand chose il y a 10 ans et j'ai voulu le revoir. Je crois aussi avoir découvert ce film ici dans ce topic, car j'étais probablement à l'étranger.
Le pitch: Le capitaine Zissou (Murray) est un vrai connard. Il présente son dernier film documentaire (c'est une sorte de Cousteau) dans lequel un requin mange un de ses collaborateurs. Zissou décide de se venger en pourchassant cette créature à travers les mers et cherche des fonds, mais personne ne veut l'aider: il est fichu en tant que personnalité publique. C'est au milieu de ce tumulte dans sa vie d'homme célèbre (et dans sa vie sentimentale, sa femme voulant se barrer), qu'il découvre son fils biologique aujourd'hui adulte (Owen Wilson). C'est l'occasion de tisser des liens avec son seul enfant et de partir pour une nouvelle aventure.
Aujourd'hui, je dois dire que j'ai beaucoup aimer ce film. Probablement que ces histoires de relations parent-enfant ne me parlaient pas. Ou que je n'ai juste rien compris tout cout au film à l'époque. Mais c'est un film très réussis, que ce soit dans l'ambiance, le développement de chaque personnage, ainsi que des relations très riches entre eux, dans l'équipage. Ou encore cet univers un peu foufou de sous-marin et de créatures sous-marines en maquettes, rappelant parfois des jeux d'enfants. Ou le côté aventure complètement fou, là encore comme un jeu d'enfant. Il se passe plein de choses au final, même si la finalité est la crise existentielle de Zissou au bout du compte. Sans parler d'un casting d'enfer (Jeff Mort de rire ).


La nuit nous appartient (réal James Gray, avec Mark Wahlberg, Joaquin Phoenix, Robert Duvall, Eva Mendes)
Revu ce film à cause de The Yards en fait, et pour tous les souvenirs gardés en tête (qui se sont révélés assez minces au final). Vive les DVD à 1€ (je l'ai même en double T-T).
Le pitch: Bobby (Phoenix) travaille comme gérant d'une boîte de nuit à Brooklyn et s'en sort très bien. Il cache à tout le milieu ses origines: sa famille (son père et son frère) fait partie de la police. Seule sa petite amie est au courant. Mais bientôt, les liens le rattrapent suite à la déclaration de guerre de la brigade des stups à la mafia russe, alors que celle-ci voudrait bien écouler son stock de drogue dans son club.
Après 10 ans, c'est toujours aussi excellent et impressionnant. Le film est âpre, très abouti (plus que The Yards), l'ambiance nous prend au trip dés le début du film, les relations sont évidemment très intéressantes, toujours avec ce dilemme cornélien... C'est un grand film policier avec des scène merveilleuses dont la plus belle course-poursuite sous la pluie, moment culte où le temps est suspendu... Ce film est le meilleur de James Gray. Avec tout ça, je veux voir Little Odessa depuis des lustres et je sens que ça sera en DVD!


Armageddon (réal Michael Bay, avec BRUCE WILLIS, Owen Wilson, Steve Buscemi, Ben Affleck, Liv Tyler, Billy Bob Thornton)
ENFIN! Depuis 20 ans que je voulais le voir! Raté au cinéma, raté plein de fois à la télé, ce film était tout simplement maudit! Je pensais ne jamais le voir de mon vivant, connaissant même la fin (j'ai été spoliée par tout le monde après sa sortie!!!), mais c'était impardonnable pour une personne de ma génération. Je me devais de voir ce film. Erreur réparée par W9. J'ai failli le manquer et j'ai eu la bonne idée de consulter le programme télé 10min avant le début du film!!! A vrai dire, je ne connaissais que le clip de I don't wanna miss a thing d'Aerosmith. Et dans mes souvenirs, on ne voyait que Liv Tyler... je trouvais cette chanson affreusement niaise à l'époque.
Verdict? Ce film fut pénible, une véritable épreuve ^^; . Sans Enemy, il aurait gagné la palme de 2019. Je ne regrette pas de l'avoir vu, évidemment, car d'une certaine manière, il est culte tant il accumule... tout. Accumulation de clichés, accumulation de scènes d'action plus que musclées, accumulation de vide dans le scénario, accumulation de bruits (plus il y en a mieux c'est), accumulation de personnages creux (ils sont nombreux mais...? à part Bruce, Affleck et Tyler?), accumulation de niaiserie (la BO mais aussi l'histoire d'amour). Ce film aurait dû s'appeler Titanic en fait!!! C'est aussi un film étouffant où les scènes d'action se succèdent un peu trop: à peine un problème terminé qu'un autre survient. On frise l'overdose. C'est encore plus flagrant après que l'équipe se rend dans l'espace surtout. Sur Terre, il y a des moments comiques notamment avec des personnages faire-valoir comme Buscemi. Quant au personnage (non personnage) de Liv Tyler: au secours!!! C'est LA FILLE DE SON PAPA et c'est tout! Dans la seule scène où on pouvait peut-être la voir compétente, papa et son petit ami (Affleck) se battent et empêchent la conclusion du deal: on ne la verra plus jamais agir après ça ^^; . Tout est fait sous la bénédiction de papa, surtout la fin (qu'on devine à des Km évidemment ^^; )... Elle est donc à l'image du clip, sans parler qu'en plus... elle est réellement la fille du chanteur T-T. Même là... Pour un film de l'époque (9Cool j'ai été surprise de sa longueur: 2h20 de mémoire!!! Le tout se termine avec la fameuse chanson, "I don't wanna close my eyes" (j'ai eu envie de dire que moi j'avais envie de fermer les miens ^^; ).
Le plus drôle dans l'histoire: je ne savais pas que c'était un Michael Bay! Je l'ai compris à la première explosion ^^; ... Dire qu'après Bad Boys 2, j'avais dit plus de Michael Bay... (en réalité, j'ai fini par tenir 20min devant Transformers sur TF1 avant de décider que trop c'est trop). Je pense qu'en 1998, j'aurais été fan de ce film ^^; !!!

Les figures de l'ombre "based on a true story"
L'histoire de la conquête de l'espace mettant en avant trois femmes noires du département des calculatrices Katherine Johnson, Dorothy Vaughan et Mary Jackson en pleine ségrégation. Une histoire basée sur un livre, mettant en avant des femmes dans un domaine scientifiques, et des femmes noires qui plus est. Un film que j'ai raté au cinéma et que j'ai pu voir grâce à France 2.
J'avoue que c'est plus le sujet qui m'a donné envie. Car les films basés sur une histoire vraie, en général, ne me font guère envie. C'est un peu le reproche que j'ai sur ce film, très lisse, très sage, très plan-plan en somme, le tout mâtiné de bonne humeur, c'est un film "feel good". On brosse évidemment dans le sens du poil, c'est un peu gnan gnan (le personnage de Kevin Costner dans la scène des toilettes qui a été ajoutée pour donner un beau rôle à un homme blanc, alors qu'en vrai, Johnson a utilisé les toilettes du bâtiment... pour les femmes blanches du coup). On parle de sexisme et de racisme en enfonçant des portes déjà ouvertes. C'est donc un film tiède et très gentillet. J'ai été déçue car j'en avais entendu vraiment beaucoup beaucoup de bien. Sans son thème, c'était un peu vite vu vite oublié. Après, c'est toujours sympa de remettre des femmes, noires qui plus est, sur le devant de la scène en tant que scientifiques.
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 30/11/19 19:56    Sujet du message: Répondre en citant

Quelques films qui m'ont marqué dernièrement

Il était une fois le Bronx
Avec De Niro comme réalisateur et aussi en acteur, il s'agit d'un film dans la lignée de ceux de Scorsese qui décrit le milieu des mafieux italiens dans le quartier du Bronx. Ne pas se fier à l'affiche moche, excellente surprise à voir en parallèle du Do the Right Thing de Spike Lee.


Joe
Drame avec Nicolas Cage dans le rôle d'un prolo américain ex-taulard qui prend sous son aile un jeune paumé battu par son père alcoolique. Une plongée sans concession dans une Amérique pas très reluisante.


Zodiac
N'étant pas fan des films avec des tueurs en série, je l'avais boudé. Mais il s'avère que c'est adapté de faits réels, que cela se déroule dans l'Amérique des années 60 (ambiance que j'adore) et que l'on y suit l'enquête plus que les meurtres. J'ai beaucoup aimé finalement, contrairement à ce que je pensais.


Breezy
Second film de Clint Eastwood en tant que réalisateur, il s'agit d'une histoire d'amour entre une jeune hippie marginale et un vieux renfrogné cynique qui est agent immobilier. L'ambiance 70's donne du charme à ce film peu connu mais sympa à voir si on arrive à le trouver...


Les promesses de l'ombre
Histoire qui se déroule à Londres et nous plonge dans les dessous sombres de la mafia russe au côté de l'héroïne femme médecin qui cherche la vérité sur une prostituée morte dans son hôpital. Avec un Vigo Mortensen impeccable !


Chinatown
Film classique de Polanski, qui me rappelle l'excellent LA Confidential avec une enquête dans le Los Angeles éternel des années 30.


Une histoire vraie
Quelle surprise que ce film de David Lynch dont l'ambiance est très éloignée de ce que ce réalisateur fait habituellement. Superbe road movie où un vieil homme part retrouver son frère avec lequel il est brouillé, en chevauchant sa tondeuse à gazon au travers de plusieurs états ! J'ai adoré.


Paris Texas
Un film assez particulier avec un Harry Dean Stanton au sommet et une intrigue qui se dévoile lentement. Tout est dans l'ambiance...


Kids Return
Encore un excellent film de Takeshi Kitano, qui montre le parcours parallèle de 2 jeunes entre la boxe et le milieu des yakuzas. Comment choisir la bonne voie quand on commence juste sa vie ?


Ed Wood
J'ai trouvé ce film de Tim Burton bien barré et puis j'ai appris ensuite que le personnage d'Ed Wood avait vraiment existé et que la plupart des choses racontées ici étaient vraies : incroyable (mdr). Le meilleur film de Tim Burton pour moi.
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Corti
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 01/12/19 10:23    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Ed Wood
J'ai trouvé ce film de Tim Burton bien barré et puis j'ai appris ensuite que le personnage d'Ed Wood avait vraiment existé et que la plupart des choses racontées ici étaient vraies : incroyable (mdr). Le meilleur film de Tim Burton pour moi.


Tu peux même regarder le film produit à l'époque d'ailleurs maintenant : Plan 9 from Outerspace

Sisi, ça se regarde. Ou pas.
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 13, 14, 15
Page 15 sur 15

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation