Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

:( Nos coups de gueule :(
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 04/10/18 11:39    Sujet du message: Répondre en citant

La dictature du bonheur ce n'est pas vraiment se faire du bien. C'est "il faut faire du sport pour être heureux", "il faut se montrer épanoui pour être heureux", limite "il faut partager sur les réseaux sociaux pour être heureux", "il faut voir des amis et avoir une vie sociale pour être heureux". C'est une injonction au bonheur, pas vraiment être heureux, mais une certaine idée du bonheur je dirais.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Therru
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Avr 2007
Localisation : Liège

Message Posté le : 04/10/18 12:40    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:
A vous lire, on dirait que les gens qui donnent un avis positif sur un titre qui ne vous plait pas ont tort ou son malhonnêtes. Pourquoi avez-vous du mal à admettre l'idée que des gens puissent sincèrement aimer certains titres et que leur retours internet soient aussi honnêtes et justes que les vôtres par rapport à leur perception de la réalité et du monde ?

***

Hier, en passant dans un kiosque, j'ai vu plusieurs mags dont la couv était "Contre la dictature du bonheur"... Mais ce constat me dépasse... Pourquoi refuser d'être heureux ? Pourquoi vouloir être malheureux ? Pourquoi rechercher du négatif ? Et pourquoi est-on parfois dérangé par le bonheur et l'enthousiasme des autres ?



Pour ma part, le problème n'est pas l'avis positif en soi, ni l'enthousiasme, le problème est la reprise commerciale (parce que ça reste de la pub gratuite) de ces avis positifs par les éditeurs.

Les éditeurs de manga ne sont pas les créateurs des oeuvres, ils n'en sont que les intermédiaires, qui en tirent un profit selon les chiffres de vente (les auteurs aussi me dira-on, mais le rapport à l'oeuvre est forcément différent), et j'ai souvent l'impression que beaucoup de lecteurs voient dans les éditeurs simplement d'autres fans qui partagent ces oeuvres avec eux en les éditant, et pas des entreprises qui ont tout intérêt à ce que les titres marchent.

Ce qui me gêne aussi finalement, c'est que les auteurs, les créateurs, sont oubliés dans le tout, au profit des gens qui les publient. La barrière de la langue est forcément présente avec le japonais plus qu'avec l'anglais, mais je pense que l'enthousiasme devrait revenir à qui de droit, c'est-à-dire les créateurs des histoires qui rendent justement ces avis positifs et ces lecteurs et lectrices heureux.

Sinon tout comme Taliesin sur la dictature du bonheur. Le sens du bonheur est propre à chacun, et ne peut être imposé à d'autres exactement sous une forme similaire. Des gens sont super heureux en restant toute leur vie dans leur région, d'autres l'ont trouvé en parcourant le monde, par exemple. Il y a trop de personnes, de personnalité et d'expérience différentes que pour donner une définition définitive et sans appel de ce qui mène au bonheur. Suivre aveuglément certains grands principes faute d'une vision propre de la vie (ce qui peut prendre longtemps) mène dans le mur au final.
Se laisser aller à la tristesse permet de comprendre mieux la joie aussi, un concept fort bien illustré dans "Inside Out" de Pixar.
Mais ça demande une sensibilité et une introspection que beaucoup n'ont pas les moyens, l'expérience, la sensibilité ou le courage d'accomplir.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Corti
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 04/10/18 12:55    Sujet du message: Répondre en citant

La dictature du bonheur recouvre aussi le fait que les gens "doivent" montrer qu'ils sont heureux, spécialement sur les réseaux sociaux.

Même s'ils sont malheureux, ils ne vont afficher que du bonheur. Ce qui entraîne des conséquences négatives, aussi bien du côté de ceux qui publient l'élément que ceux qui reçoivent les publications.

La dictature du bonheur, c'est aussi que l'on ne cherche plus à savoir/découvrir par nous-mêmes ce qui nous rend heureux, ce sont les autres qui décident pour nous de ce qui doit nous rendre heureux (certes, ils peuvent apporter des réponses, mais ça ne fera pas tout).

La dictature du bonheur, c'est cacher ses malheurs sous un faux bonheur.
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 04/10/18 21:27    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:
A vous lire, on dirait que les gens qui donnent un avis positif sur un titre qui ne vous plait pas ont tort ou son malhonnêtes.

Ce n'est pas propre aux réseaux sociaux. Pour en avoir discuté avec des blogueurs/journalistes (que je ne nommerai pas ici), eux-aussi privilégient ou privilégiaient les avis positifs sur leur site ou publication. Officiellement parce que cela ne vaut pas le coup d'évoquer les titres de piètre qualité, compte-tenu du volume de sorties.
Comme je vois le mal partout, j'aurais aussi tendance à y voir un refus de froisser leurs sources de d'information, de SP, d'entretiens, et de revenues lorsqu'il y a des espaces publicitaires à remplir.
Mais soit, disons que j'accepte leur démarche. Elle me pose deux problèmes. Primo, de nombreux titres se vendent grâce à leur promotion plus que grâce au bouche-à-oreille et à leur qualité propre, et j'estime que pour ceux-là en particulier, publier un avis simplement positif venant s'ajouter à la masse n'a rien de constructif ; tandis qu'un discours critique - s'il est justifié - devrait être mis en avant pour contrebalancer la machine publicitaire, et ainsi mettre en garde les acheteurs potentiels (je sais c'est vulgaire de parler d'argent).
Secundo, pour qu'un chroniqueur soit crédible, je considère qu'il doit parler aussi bien de ce qu'il aime que de ce qu'il n'aime pas. Pourquoi ? Parce que cela permet de mieux saisir ses goûts, et donc, en tant que lecteur, de dresser des parallèles avec lui - "s'il a apprécié tel titre, il y a des chances pour que je l'apprécie aussi ". Surtout, comment voulez-vous vous y retrouver lorsque vous avez affaire à quelqu'un qui donne l'impression d'aimer absolument tout ce qu'il lit ? Si cette personne aime vraiment tout, tant mieux pour elle, mais je ne lui demanderai pas conseil pour choisir un manga.

Sur Twitter, même combat, sauf que la seule contrepartie, c'est de la visibilité (le fameux paiement en visibilité) et l'impression d'être proche des éditeurs. La relation entre les lecteurs et les éditeurs est asymétrique, preuve en est que la plupart des éditeurs ne sont vraiment abonnés qu'à leurs concurrents, des sources d'information, des auteurs, des professionnels (comme des traducteurs), des influenceurs, mais extrêmement rarement à leurs lecteurs.
Au final, il s'agit de comptes commerciaux, avec pour but de vendre leurs produits, et profitant de la publicité gratuite fournie par ceux qui adhèrent à leur marque (comme chez Apple et Funko), comme indiqué par d'autres intervenants sur ce sujet. Transformer ses clients en commerciaux bénévoles, c'est le rêve de n'importe quelle entreprise Mort de rire

Je suis finalement étonné de voir que mon sentiment sur cette forme de communication est partagé, à tel point que certain·e·s ont décidé de ne plus suivre les comptes des éditeurs, alors qu'il s'agit de lecteur·ice·s de manga. Fort heureusement, comme nous parlons de personnes qui discutent encore sur un forum en 2018, et qui pour certain·e·s n'ont même pas de smartphone, nous pouvons penser que la communication des éditeurs via les réseaux sociaux ne leur est de toute façon pas destinée. En tout cas pas concernant les séries qu'ils promeuvent en priorité par ce biais.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 10/10/18 10:40    Sujet du message: Répondre en citant

Tant que je suis dans le coin, un article que j'ai retrouvé dans mes favoris récemment et qui peut nourrir vos réflexions :
https://www.lemonde.fr/big-browser/article/2017/10/20/du-danger-de-trop-s-indigner-en-ligne_5203946_4832693.html
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Natth
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Mai 2008

Message Posté le : 13/10/18 01:47    Sujet du message: Répondre en citant

C'est marrant, parce que moi je constate l'effet inverse. Cela m'arrive régulièrement, voire plusieurs fois par semaine, de tomber sur une discussion qui m'énerve, qui me choque, qui m'attriste ou qui me donne envie de taper la personne en face. Mais si je vois qu'en face on attend des groupies au lieu d'une réelle discussion, je vais garder mon avis pour moi. Je pense d'ailleurs que beaucoup de gens font la même chose, car discuter dans ces conditions est usant et paraît souvent inutile. Mais il y a effectivement des gens qui parviennent à réagir du tac au tac ou qui savent s'exprimer sur des sujets qui les touchent particulièrement, même dans les discussions les plus pénibles. J'espère que ces gens ne se décourageront pas trop vite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Page 7 sur 7

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation