Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[PARASITE] de Hitoshi Iwaaki

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
asakura
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 15 Jan 2006

Message Posté le : 21/12/07 21:56    Sujet du message: [PARASITE] de Hitoshi Iwaaki Répondre en citant

Synopsis :
Depuis des milliers d'années, l'Homme se trouve au sommet de la chaîne alimentaire. Jusqu'à ce jour où de mystérieuses sphères, abritant d'étranges parasites, se répandent un peu partout sur Terre. Rapidement, les entités prennent possession de certains habitants. Nul ne sait d'où elles viennent, mais ce qui semble certain, c'est qu'elles sont là pour débarrasser le monde de l'espèce humaine.
Shin'ichi, jeune lycéen, est un « hôte » dont le cerveau a miraculeusement été épargné : et pour cause, Migi, son parasite, a pris possession de son bras droit ! Ce cas exceptionnel va déboucher sur une singulière cohabitation. Car au-delà de la fusion physique opérée entre Migi et Shinichi, qui partagent désormais le même corps et la même vie, va se développer un lien d'attachement particulier où les deux êtres vont apprendre chacun l'un de l'autre. Alors que Shin'ichi se découvre doté d'incroyables facultés physiques, il prend aussi conscience de la menace qui plane sur ses proches... et sur l'humanité tout entière.
(Synopsis d'Animeland)

Nombre de tomes : 10
Editeur : Glénat

-----------------------------------------------------------------------------------------
Mon dieu quelle est ce plagiat que je vois Choqué :

http://fr.youtube.com/watch?v=wJsAN-o2aFg&feature=related
_________________
Qu'est-ce que le bronzage à part une cuisson pas terminé ?


Dernière édition : asakura le 10/01/13 14:44; Edité 3 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Spawn
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : dans le labyrinthe du go

Message Posté le : 22/12/07 06:57    Sujet du message: Répondre en citant

hum.... Ca fait quand meme 2 ans que Biohazard 4 (Resident Evil 4) est sorti t'es un peu a la bourre.

Perso je l'ai fini et j'avais pas realisé la ressemblance (pourtant j'ai adoré Parasite comme Biohazard 4). On peut effectivement imaginer une inspiration. Mais ca n'enleve rien à la saga qui est un must du genre (et Leon Scott Kennedy, un des heros de jeux video les plus classes)
_________________
Le Go est sans fin.
on ne peut qu'y avancer pas à pas, recherchant la lumiere.
Le labyrinthe du go me tient pour toujours.
Je n'ai pas encore atteint le coup divin...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
asakura
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 15 Jan 2006

Message Posté le : 22/12/07 15:47    Sujet du message: Répondre en citant

Je sais po j'y joue pas ^^
C'est un pote qui m'a envoyé la vidéo en disait que c'était le meilleur jeu de tout les temps ^^
_________________
Qu'est-ce que le bronzage à part une cuisson pas terminé ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
asakura
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 15 Jan 2006

Message Posté le : 10/01/13 15:51    Sujet du message: Répondre en citant

Je remonte ce vieux topic que j'avais d'ailleurs créé il y a bien longtemps. Pour l'occasion j'ai d'ailleurs légèrement modifié le premier post.
Je reviens aujourd'hui suite à ma relecture de la série. Série que j'apprécie toujours autant.

La série tourne autour de Shin'ichi un lycéen de 17 ans tout ce qu'il y a de plus normal, relativement effacé, au physique svelte et amoureux secrètement de son amie d'enfance Murano. Par une nuit étoilé, de mystérieuses coques tombent du ciel libérant d'étranges vers. Ceux-ci s'emblent être le vaccin envoyé par une force supérieure sur Terre pour lutter contre les Hommes, un mal qui dévaste petit à petit sa propre planète. Les vers ont alors pour but de s'emparer d'un maximum de corps humains en dévorant une tête puis en la remplaçant. Les capacités de ces parasites pouvant rendre maléable leur propre corps afin de leur donner n'importe qu'elle apparence allant d'une image humaine normale comme de lames terriblement tranchantes qui sera par ailleurs leur meilleure défense.
Shin'ichi se révèle donc être l'une de ces victimes. Ne parvenant cependant pas à s'emparer de la tête, l'être s'infiltre dans le bras du jeune homme et décide de s'en emparer. L'étudiant devra donc cohabiter avec cet être qu'il a lui-même nommé Migi (main droite) survivant grâce à cette relation Hôte/parasite. Rapidement des "boucheries" apparaitront, des meurtres sanglants trahissant la présence de ces extra terrestres se nourrissant des hommes.


J'affectionne tout particulièrement ce seinen depuis bien longtemps. Bien qu'il possède un dessin très particulier, assez vieux, l'auteur se montre très efficace dans ses planches. Certains décors sont d'ailleurs bien détaillés et très sympas comme dans les derniers tomes se déroulant en forêt. Il parvient de même à exposer des personnages bien expressifs. Le scénario en lui-même est réfléchi mais surtout réaliste. Réaliste dans la réaction des personnages principaux comme secondaires et dans les évènements qui se succèdent. Les personnages surtout sont les points forts de cette histoire chacun plus ou moins attachants. Par exemple Kana, clairement tête à claque qui refuse systématiquement de suivre les recommandations de Shin'ichi car pense être capable de reconnaitre son "Chevalier blanc". Certains évènement sont ainsi clairement prévisible comme lors de la mort de ce personnage mais le capital sympathie envers le personnage ne peut nous empêcher de ressentir de la peine.

Le personnage le plus important reste évidemment le héros principal Shin'ichi qui faible et peureux qui connait une évolution des plus importantes. Se sentant de moins en moins humains en raison des évènements qu'il traverse dans l'ombre tandis que ses camarades continuent de poursuivre leur train train quotidien.



--------------Attention Spoiler ----------------------------------------------------

Alors qu'il était un "poids" pour Migy dans un premier temps, perdant son souffle de peur en apercevant d'autre parasites et affaiblissant d'autant Migy. Il s'endurcira au fur et à mesure du récit en raison d'une succession d'évènements. Il cotoiera de plus en plus la mort, la vision de cadavre devenant de plus en plus son quotidien le rendant de plus en plus imperturbable. Ce qui attirera l'attention de ses proches. Egalement la mort de sa mère aura de lourdes répercutions sur sa psychologie. Il parviendra cependant à accorder une véritable confiance à Migy qui risquera sa vie à de nombreuses reprises pour Shin-ichi.

Migy et Shin'ichi finiront par se "mélanger" légèrement. De là, nous suivrons les doutes de plus en plus présent du Héros qui se sent lui de moins en moins humains. De plus en plus impassible à son grand damne devenant même incapable de pouvoir pleurer tandis que dans un même temps il se réjouit de connaitre des capacités physiques qui se renforcent dépassant largement celles d'un être humain normal. Impacte sur son image de soit et sur sa manière d'être.

Ainsi tout au long du récit l'on suit Shin-ichi en proie de plus en plus à ses doutes et sa vie de plus en plus hors normes. Son seul compagnon étant ainsi Migy, son confident, son frère d'armes puis même... son ami.

La fin de la série est ainsi particulièrement forte notamment à la fin du tome 9 où Migy se sacrifie pour sauver Shin'ichi de manière totalement altruiste et désinterresée en retenant Goto pendant que le jeune homme s'enfuit en courant le plus rapidement possible. Prouvant la relation ayant fini par unir ces deux êtres d'espèces différentes dans une estime mutuelle, la séparation ayant plus que bouleversée Shin'ichi.



----------------------------------Fin du spoiler---------------------------------------



Pour conclure, comme je le disais PARASITE est une série que j'apprécie énormement. Elle possède un scénario intelligent et adulte avec des personnages attachants. C'est donc une oeuvre que je recommanderais à tous et qu'il faut d'après moi avoir au moins abordé une fois au vu de son intencité.
_________________
Qu'est-ce que le bronzage à part une cuisson pas terminé ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Corti
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 10/01/13 19:14    Sujet du message: Répondre en citant

C'est une série que j'ai particulièrement aimé même s'il m'en reste que peu de souvenirs. Il faudrait que je la relise à l'occasion (enfin, plus précisément, que je la pique à un pote).

En fait, cette série me rappelle pas mal Inugami, tu devrais peut-être l'essayer (même si la fin fait plus débat) car il y a quand même quelques similitudes entre ces deux oeuvres.
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
asakura
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 15 Jan 2006

Message Posté le : 10/01/13 20:41    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais commencé Inugami il y a fort longtemps (cela doit faire une dizaine d'années) mais je n'en ai plus aucun souvenirs hormis que les jaquettes avaient été modifiées car pas assez vendeur.
_________________
Qu'est-ce que le bronzage à part une cuisson pas terminé ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 28/01/13 15:04    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'avais jamais fait le rapprochement entre Inugami et Parasites, mais c'est très bien vu en effet. Parasites est un manga qui m'a beaucoup marquée aussi par son scénario intelligent et par une certaine violence. C'est très sombre, et le dessin, un peu vieux, aide à donner un côté un peu flippant à l'ensemble. J'aimerais beaucoup lire Historie de cet auteur Sourire.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 27/08/18 17:14    Sujet du message: Répondre en citant

Therru, dans le sujet dernière lecture, à propos de l'adaptation animée de Parasite a écrit:
Parasite/Rouge Éclipse : Grâce à Netflix, je me suis essayée à la fois à l'adaptation en animé de Parasite (en général je ne regarde que les productions originales style Samurai Champloo) et à une adaptation en drama-live de Rouge Éclipse.

Je préfère généralement de loin la version papier, parce que tout ce qui relève du cadrage, de l'action et de l'émotion est généralement mieux retranscrit par l'auteur d'origine. "Seven Deadly Sins", dont l'anime est aussi dispo sur Netflix, est tout mou par rapport à la version papier et fait plus "gamin", notamment.

Néanmoins, même si ces deux manga (Parasite et Rouge Éclipse) n'ont rien en commun dans leur thématique ou autre, ils partagent chacun un dessin qui m'a particulièrement laissée indifférente (Rouge Éclipse) ou carrément rebutée (Parasite). Ce pourquoi je me suis laissée tentée par leur version animée/live.


Parasite a beau être doté d'un scénario intéressant (qui inspirera clairement toute une gamme de titres adeptes des combats urbains avec des créatures pour illustrer un propos social ou une réflexion sur la nature humaine, comme Tokyo Ghoul et Ajin), le graphisme et l'émotion dans la version papier, c'était pas trop ça. Assez figé, une difficulté à faire passer l'émotion et le ton des scènes, des cadrages pas top, et surtout des designs de personnages juste laids (hommes comme femmes, mais surtout les femmes). Bref, on me l'avait beaucoup vendu à une époque, et j'avais été assez déçue à ma lecture.

L'anime corrige tous les défauts que j'avais pu lui trouver. Un bien meilleur arc du personnage principal (rien que le fait de lui ajouter des lunettes pour lui enlever après sa transformation montre une profonde capacité d'appropriation de l'oeuvre pour la rendre plus cohérente), des passages assez fidèles mais débarrassé des fioritures de narration du manga, beaucoup plus de nervosité dans les scènes d'action, bien plus d'émotions dans les regards et dans les gestes, des petits détails par-ci par-là pour rendre le tout plus vivant, une modernisation également au niveau vestimentaire pour coller plus à notre époque moderne (l'original date de 1990 et ça se voit dans le style des personnages)... Honnêtement, c'est une des rares fois où je me dis que la version animée est infiniment supérieure à la version papier, avec bien plus d'humanité. Ah oui, et l'opening est une tuerie également.

Je viens de finir de voir le dernier épisode et globalement j'ai adoré. Un énorme merci à toi Therru pour m'avoir permis de redécouvrir cette série qui m'avait tant plue à l'époque de sa sortie !
C'est bien d'une redécouverte dont il s'agit puisque certains éléments sont changés, "actualisés" pourrait-on dire avec presque 30 ans d'écart entre les deux versions, mais comme l'a souligné Therru c'est surtout le dessin et certains design qui changent. Après si, évidemment, l'animation, les voix, la musique, apportent forcément quelque chose, au niveau émotions et dynamisme notamment, je trouve que ça reste très fidèle au matériau de départ. L'intrigue, les dialogues, sont quasiment calqués sur le manga et mon avis est donc quasiment identique à celui-ci.

En gros, ça démarre fort avec l'arrivée des parasites et de Migi puis c'est extraordinaire avec les évènements autour de la maman de Shinichi. L'arc autour de Hideo Shimada, le lycéen parasite, n'est pas intéressant à mon goût, c'est plutôt bien autour de Kana, à nouveau génial quand ça se consacre à Tamiya Reiko, au thème de la maternité et de l'humanité, et la fin me gonfle avec l'opération commando et Gôto le boss de fin, et même l'épilogue blablate trop malgré une certaine émotion.

Il y a certains défauts indéniables : l'animation parfois molle ou laide, des propos qui se répètent pas mal ("C'est bien toi Izumi ?", "Suis-je encore un humain ?"), des passages dispensables, mais aussi certains moments incroyables que je suis bien content d'avoir re-vécu et une évolution du personnage principal, certainement l'élément le plus passionnant de Parasite, que je trouve assez unique et fascinante.

Je ne relirai pas toute la série pour autant, je ne possède d'ailleurs plus que les 3 premiers volumes, les seuls vraiment indispensables à mon sens, mais je vous conseille vivement la vision de la série Très content
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Therru
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Avr 2007
Localisation : Liège

Message Posté le : 17/09/18 22:11    Sujet du message: Répondre en citant

michael a écrit:
l'animation parfois molle ou laide


Je la trouve globalement de qualité, assez dynamique avec pas mal de travail sur les regards pour les rendre expressifs. Après, pour les combats purs, ça reste des lignes de vitesse et de parade, mais ça fait son petit effet.
J'aime bien aussi les petits rajouts sur certaines scènes, comme lors du passage avec le bébé qui tient les cheveux de sa mère, ça renforce la tendresse du moment :

https://youtu.be/4Xnjfvl2owE?t=3m29s


Contente de voir que tu as apprécié tout de même, ça compense la déception de Seven Deadly Sins dans mes recommandations.^^


Sinon, à première vue, l'opening de l'anime est... en anglais. J'adore vraiment ce générique (pourtant la plupart que j'ai entendu ces dernières années était fades au possible et ne me connectaient pas à l'ambiance de la série), le choix des couleurs, le dynamisme des transitions, le petit sursaut sur la fin... Mais j'ai beau avoir un niveau parfaitement bilingue en anglais, je suis totalement incapable de saisir les paroles anglaises sans le texte sous les yeux.
C'est... assez impressionnant en soi.


Opening

https://youtu.be/Rm8UjBAS3cs

Texte

https://www.nautiljon.com/lyrics/kiseijuu-+sei+no+kakuritsu/let+me+hear.html
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samizo kouhei
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Juil 2004

Message Posté le : 18/09/18 18:10    Sujet du message: Répondre en citant

C'est de l'engrish c'est pour ça. Les Japonais aiment truffer leurs chansons de mots anglais parce que ça sonne cool, mais c'est prononcé n'importe comment et ça ne veut souvent pas dire grand chose. Tant que ça sonne anglais pour un Japonais lambda (qui maîtrise encore moins la langue qu'un Français), hein ! Mort de rire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation