Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Akiko Higashimura (Princess Jellyfish, Tigre des neiges,etc)
Se rendre à la page : 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 18/07/13 19:41    Sujet du message: Akiko Higashimura (Princess Jellyfish, Tigre des neiges,etc) Répondre en citant

Cela manquait, donc j'ouvre ce sujet.



Tsukimi, illustratrice en devenir et experte en méduses, partage une résidence à Tokyo avec plusieurs membres de sa communauté internet, ainsi qu’une mangaka de BL renommée. Lors d’une tentative de sauvetage de méduse, elle rencontre une fille branchée, le parfait opposé de ses amies et elle ; par un concours de circonstances, celle-ci passe la nuit à la résidence. Le lendemain matin, Tsukimi apprend qu’il s’agissait d’un homme.

Bon, je vais donner directement mon avis sur le tome 9, que j'ai vraiment trouvé en dents de scie : j'ai alterné les passages où je me disais "pfff... c'est lourd, cette fois-ci j'arrête la série" et d'autres plus enthousiasmants. Le gros soucis général, c'est que la série a atteint une longueur déjà conséquente pour une comédie de ce type, et que nombre d'éléments n'avancent plus, obligeant un des protagonistes à faire des allers-retours avec la Corée pour essayer de faire bouger les choses, sans succès. La mangaka justifie par la personnalité de l'héroïne son incapacité à développer la relation amoureuse, mais si j'étais mauvaise langue, je dirais surtout que cela lui permet de maintenir le statu quo tant que son éditeur ne lui aura pas dit d'arrêter la série. C'est dommage, car il y a de nombreux moments vraiment drôles, mais ils sont dilués dans une intrigue qui bouge de moins en moins.

Du côté de l'adaptation, cela ne s'arrange pas. Cette fois, ils ont été obligés de laisser un mot en Japonais faute d'avoir pu trouver comment adapter la blague en Français ; d'habitude, cela ne leur pose pourtant pas trop de problème, pour un résultat trop souvent consternant et dénué de sens. Nous avons aussi le cas étrange d'un gag adapté pour le public français, mais qui renvoie à une note de fin nous expliquant sa signification en Japonais ; ça, c'est une première.

Heureusement qu'il reste encore quelques séquences amusantes pour me rappeler pourquoi j'ai accroché à ce manga à ses débuts, mais j'espère que la mangaka arrêtera de tourner autour du pot et apportera rapidement une conclusion à sa série.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
inico
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 26 Mars 2013
Localisation : Ici

Message Posté le : 18/07/13 23:03    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis presque "content" de lire ton commentaire (tristement content, dirais-je). Je me demandais si c'était moi...
J'avais été tellement déçu par le volume 7 que je ne me suis même pas jeté sur les tomes suivants, alors même qu'au début de sa parution je trépignais entre chaque tome.
J'y trouvais alors un humour chaleureux, des personnages attachants et une histoire d'amour qui me donnaient envie. Un mélange entre une comédie enfantine et un conte moderne.
Mais depuis le 5 ou 6, je ne sais plus, l'histoire commençait à faire du surplace, ou plutôt à tourner en rond.
Le ponpon, avec le 7, ou du moins c'est la première fois que je le ressentais à ce point, c'est la part grandissante faites aux incartades humoristiques avec les mascottes (désolé, je ne me souviens plus du noms attribué à ces petits personnages caricaturaux qui font une blague en aparté). J'ai eu l'impression qu'ils étaient sans arrêt présents.
Entre temps, la bibli a commencé à approvisionner le titre. Je re-jetterai un oeil aux tomes suivants pour voir si ça s'est amélioré entre temps.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 13/04/18 14:02    Sujet du message: Volume 1 et 2 Répondre en citant



Je découvre enfin Princess Jellyfish!!! à la base, j'adorais le dessin. Puis j'ai regardé le premier épisode de l'adaptation animée. Et là, catastrophe: il y a Tsukimi qui est super mignonne (quand elle s'habille bien...) et le frère de Kuranosuke, futur politicien, qui tombe amoureux d'elle au premier regard... voilà, ça a suffit pour que je me tienne à jamais éloignée de ce manga. Pourtant, le dessin de Higashimura, les couvertures, l'idée des otaku femmes vivant ensemble, tout ça me faisait vraiment de l'oeil! Mais trop tard, le délire de l'amour dés le premier regard, du déguisement féminin, tout ça m'a juste coupé l'envie.

Puis le dessin de Akiko Higashimura m'est revenu en pleine face avec le prix Taishô reçu pour Kakukaku Shikajika (il sort quand celui-là???) mais aussi et surtout avec Yukibana no Tora, titre historique avec une femme samourai prépublié dans feu Hibana (avec tout la mode du Harta, toujours personne pour sortir ce manga?). Le seul moyen de lire Akiko Higashimura en VF reste encore Princess Jellyfish donc.

Après 2 volumes, je ne suis pas en mode coup de cœur, mais je trouve le tout vraiment sympa. Le dessin de Higashimura est clairement le point fort du titre, à la fois très "stylé" et épuré d'une certaine manière. Je trouve qu'il manque un petit truc à la narration. Quant à l'histoire d'amour, elle existe bel et bien, et c'est réciproque en plus, sauf que lui ne la reconnaît pas quand elle est en mode otaku... c'est clairement le point qui me gonfle le plus. Tout comme le côté "il suffit de s'habiller bien pour être belle", bref, il y a un peu de "celles qui prennent soi d'elles et celles qui ne prennent pas soin d'elles". J'aime beaucoup les colloc, surtout Mayaya qui est super mega fan des Trois Royaumes et qui sort toujours une tirade qui vient de ce roman Mort de rire .

Mais l'histoire d'amour ne fait pas tout et j'aime surtout cette idée que les Amars vont devoir défendre leur antre, leur espace "safe" comme on dit, là où elles se sentent bien et comme tout le monde. Le scénario évite donc de se plonger uniquement dans la romance. Mais j'espère que le gag du mec qui ne reconnaît pas la fille qu'il aime ne va pas trop durer ^^; .
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 17/06/18 17:12    Sujet du message: Mon avis Répondre en citant



Moi aussi, je découvre seulement maintenant Princess Jellyfish, et grâce à T.

J''en suis au tome 08 et je suis agréablement surpris de voir que la mangaka a parfaitement réussi à gérer la transition entre le postulat de départ (des filles otaku incapables de vivre en société vont devoir affronter ladite société pour sauver leur lieu de vie) et la transformation de Tsukimi, surtout suite au succès rencontré de ses robes. Comme la remarque a été faite précédemment, le tome 07 pouvait laisser craindre le pire (perso, je l'ai adoré, plus que les précédents) et bien que l'avis sur le tome 09 fait un peu peur, je suis confiant. Le tome 08 explique bien toutes les difficultés (même si elles sont résolues trop facilement) qu'il y a de passer à une idée, à un prototype, à une production professionnelle.

Je trouve que la romance réussi à ne pas prendre trop de place, malgré un triangle amoureux non-dit. Et je ne peux pas m'empêcher de penser à T. dès que Mayaya part dans ses délires concernant les Trois Royaumes Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 18/06/18 23:16    Sujet du message: Mon avis Répondre en citant

Je continue mon rattrapage à marche forcée :



J'ai même fait une bullechronique (disponible ici) du tome 10 !
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 22/08/18 13:50    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai continué ma lecture, à petite dose, de Princess Jellyfish avec les volumes 3 à 7. Je dois dire que le titre se lit vraiment avec plaisir, et j'admets que le côté coeur que je craignais tant (le mec qui ne reconnaît pas la nana car elle est toute jolie quand elle est relookée) ne prend pas beaucoup de place!

En effet, on a surtout droit à un drôle de mélange entre milieu politique, plan immobilier, fashion et otaku (qui ont peur du mot "travail" Mort de rire ). Et ce mélange fonctionne plutôt bien sur moi Sourire . Les personnages me plaisent beaucoup. Apparemment, même selon d'autres sources, je suis très proche de Mayaya T-T (je ne porte pas de survet et je ne parle pas avec mes mains en avant!). Les volumes 4 à 7 sont donc portés sur le sauvetage de la résidence en fabriquant des robes inspirées de méduses... car Tsukimi a finalement un talent caché (comme par hasard!) et heureusement, Kuranosuke a du fric et le sens des affaires 2.0.

Je suis surtout super fan de Inari, le personnage féminin qui fait office de "méchante". Elle est tellement à côté de la plaque (la "défloreuse d'hommes" Mort de rire Mort de rire )! Et ringarde, en plus, sans s'en rendre compte... Un personnage toxique dans la vie réelle mais tellement bien mis en scène par Higashimura ^__^ .

Par contre, le propos du "toutes les filles veulent être des princesses" m'agace un peu. Il y a aussi l'explication de la passion de Mayaya pour Les trois royaumes qui résulte (forcément) de ses complexes physiques, liés aussi à une vie scolaire pas toujours facile. Comme si sans cela, ces otaku ne seraient peut-être pas tombées dans ces délires? Et comme par hasard, comme dans mon message précédent, il suffi de la baguette du relooking pour être belle!

En fait, ce que je préfère dans Princess Jellyfish, c'est le vraiment style graphique de Akiko Higashimura, je suis totalement sous le charme. Je crains un peu pour la suite vu les retours que j'ai eus que ce soit celui de H ici ou d'autres retours à propos de "Singapour". D'ailleurs, j'aimerais beaucoup lire enfin Tokyo Tarareba Girls, Le tigre des neiges (forcément) mais aussi Shikajika Kakukaku (son autobiographie récompensée par le prix Taishô avant Golden Kamui mais il a le malheur de ne pas être un... seinen).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 22/08/18 17:26    Sujet du message: Répondre en citant

Akiko Higashimura est vraiment une mangaka très douée, c'est clair. Elle arrive parfaitement à saisir l'air du temps et elle analyse avec beaucoup d'humour ses contemporains.
Pourtant, je n'ai jamais eu envie de faire la série Princess Jellyfish, elle me semble bien mais il y a un côté un peu trop perché dans les personnages et 17 volumes, pfiou, je trouve que ça fait long...
Il y a forcément quelques volumes moins bien en cours de route alors ce n'est sûrement pas le manga idéal pour découvrir Akiko Higashimura. Mais malheureusement c'est le seul qui soit disponible en français alors pas le choix ! On n'a pas de bol, c'est comme pour Ryô Ikuemi, ce sont des séries compliquées qui ont été choisies pour ces auteures et ça ne facilite pas leur survie sur notre marché.

Tokyo Tarareba Girls et Kakukaku Shikajika sont des œuvres plus réalistes et surtout elles font respectivement 9 et 5 volumes plus le prix Taishô donc à mon sens ce sont les titres qui auraient dû parvenir chez nous. Quel dommage quand même : ne PAS trouver de lectorat pour des shôjôs de cette qualité quand on voit tout ce qui sort... Fou
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 22/08/18 18:06    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai souvent l'impression qu'une malédiction touche le shôjo en France. Maintenant, la communication étant mieux rodée, les titres touchent peut-être mieux leur public cible alors que ce n'était pas le cas la décennie précédente (on voit souvent des réactions étonnées du style "ah bon, ça existe chez nous?" tellement la communication n'était pas aussi importante que de nos jours). Hélas, certains titres auront été sacrifiés et les risques ne sont plus autant pris (d'où mon étonnement face à l'annonce de la sortie de Spiritual Princess).

Par contre, je suis contente d'avoir eu Puzzle car c'était vraiment un titre très ambitieux. Par contre, pour ce qui est de Princess Jellyfish, il vend bien aux Etats-Unis. Là encore, il s'agit d'une communication ratée ici (ou bien, sorti "trop tôt"?)... Je suis sûre que ça aurait pu marcher pourtant.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 22/08/18 20:00    Sujet du message: Répondre en citant

Non mais j'hallucine.

1/ Pourquoi voudriez-vous que des lecteurs lambda prennent le risque de découvrir ces auteurs, si vous qui en vantez les qualités, vous n'êtes pas prêts à les soutenir ???

2/ Quand Princesse Jellyfish est sortie en France, la série faisait pas 17 tomes. Et vous ne lui avez pas laissé sa chance pour autant. De même qu'elle a été choisie par Bruno, que vous appréciez et que d'aucun ont longtemps qualifié d'unique spécialiste du shôjo sur le marché français. Et aujourd'hui vous remettez en cause la pertinence de ses choix ? Vous qui n'avez pas non plus suivi ses prises de risques (combien de temps avant d'acheter Simple comme l'amour ou Puzzle ?) et qui préférez aujourd'hui acheter Américain... pour ensuite déplorer que les ventes de titres en France soient peu élevées. (Si tu les lis, Bruno, courage !)

3/ Pourquoi voudriez-vous qu'un autre titre marche mieux que Princesse Jellyfish, dont Kaze a sorti les DVD et le Blu-Ray et dont ADN a diffusé gratuitement et légalement l'animé ?

Les éditeurs ont fait leur taf, la série a eu ses supports cross-média, et Akata a eu du flair pour dénicher ce qui est encore à ce jour la plus longue série d'Higashimura - donc son plus gros succès au Japon. Je ne sais vraiment pas ce qu'il vous faut...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 22/08/18 20:25    Sujet du message: Répondre en citant

Avec le succès de l'anime et la bonne réputation du titre, j'étais persuadé que Kuragehime se vendait bien. Ce n'est que lorsque le rythme de publication a commencé à ralentir que je me suis dit que je m'étais trompé. Et pour le coup, il s'agit d'une grosse surprise, je pensais sérieusement que la série fonctionnait.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 22/08/18 21:12    Sujet du message: Répondre en citant

Sushikouli, pourquoi toujours cette histoire avec ce besoin de soutenir ?
Comme si on était investi d'une grande mission divine...
La lecture est un simple loisir pour moi (parmi tant d'autres), je prends ce qui m'intéresse, quand ça m'intéresse et dans la langue où c'est disponible.
Pas besoin de cogiter des heures et de me prendre la tête sur tes concepts fumeux de soutien. Je crois que j'ai déjà bien plus soutenu les éditeurs manga que la majorité des gens en plus, avec tout ce que j'ai acheté en neuf depuis 20 ans.
Simple comme l'amour ou Puzzle : achetés day one pour chaque volume. Tu racontes franchement n'importe quoi. Sourire
Je ne trouve pas que Puzzle et Princess Jellyfish étaient les séries les plus faciles à vendre simplement parce qu'elles sont les plus longues (13 et 17) par rapport aux autres séries des mêmes auteures. Cela me semble pourtant simple, c'est un argument qui se tient et ok quand c'est en cours de parution on ne peut pas deviner à l'avance combien de tomes il y aura mais dans ce cas c'est un risque et autant prendre une série courte et terminée. Et si tu n'es pas d'accord : B.A.L.E.K.
Pas envie de discuter avec toi là-dessus pendant 4 heures... Mort de rire
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shun
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 23/08/18 00:57    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:
Non mais j'hallucine.

1/ Pourquoi voudriez-vous que des lecteurs lambda prennent le risque de découvrir ces auteurs, si vous qui en vantez les qualités, vous n'êtes pas prêts à les soutenir ???

2/ Quand Princesse Jellyfish est sortie en France, la série faisait pas 17 tomes. Et vous ne lui avez pas laissé sa chance pour autant. De même qu'elle a été choisie par Bruno, que vous appréciez et que d'aucun ont longtemps qualifié d'unique spécialiste du shôjo sur le marché français. Et aujourd'hui vous remettez en cause la pertinence de ses choix ? Vous qui n'avez pas non plus suivi ses prises de risques (combien de temps avant d'acheter Simple comme l'amour ou Puzzle ?) et qui préférez aujourd'hui acheter Américain... pour ensuite déplorer que les ventes de titres en France soient peu élevées. (Si tu les lis, Bruno, courage !)

3/ Pourquoi voudriez-vous qu'un autre titre marche mieux que Princesse Jellyfish, dont Kaze a sorti les DVD et le Blu-Ray et dont ADN a diffusé gratuitement et légalement l'animé ?

Les éditeurs ont fait leur taf, la série a eu ses supports cross-média, et Akata a eu du flair pour dénicher ce qui est encore à ce jour la plus longue série d'Higashimura - donc son plus gros succès au Japon. Je ne sais vraiment pas ce qu'il vous faut...


Bien dit pour le coup. La série a eu toute ses chances et est sortie chez l'éditeur spécialiste shojo donc idéal mise en avant. Si un titre qu'on aime ne se vend pas c est pas forcément du à la pub ou à l'éditeur, mais simplement que ça ne parle pas aux grand publiques.
_________________
Groupe facebook de vente manga en Belgique :
https://www.facebook.com/groups/1024308591038526/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 23/08/18 02:12    Sujet du message: Répondre en citant

melvin a écrit:
Tokyo Tarareba Girls et Kakukaku Shikajika sont des œuvres plus réalistes et surtout elles font respectivement 9 et 5 volumes plus le prix Taishô donc à mon sens ce sont les titres qui auraient dû parvenir chez nous.

Certes. Mais aucune d'elles (pas plus que le Prix Taisho) n'existait en 2011 quand Princess Jellyfish a débuté en France (tandis qu'il n'y avait que 8 tomes édités au Japon). Je suppose qu'à ton sens Bruno aurait dû demander à Truncks de les ramener du futur ? Pourquoi n'y a-t-il pas pensé tout seul ? Mort de rire Mort de rire Mort de rire Mort de rire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 23/08/18 11:37    Sujet du message: Répondre en citant

C'est peut-être l'effet bulle de filtre mais j'ai eu l'impression que pas mal de personnes ont découvert Princess Jellyfish que récemment. Des personnes plus jeunes que nous s'entend. Je me demande à quoi c'est dû (les dessins stylés de la mangaka? Sa mise en avant sur les réseaux sociaux pour l'édition américaine? Yukibana no tora et son prix Taishô?).

Sinon, melvin, pour ce qui est de Ikuemi et Higashimura, je trouve que les choix de Akata étaient les bons. Surtout pour Higashimura: quelles séries étaient connues et avaient un potentiel commercial à l'époque où Princess Jellyfish a été choisi? Quant à Puzzle, il y avait une vraie ambition éditoriale au moins. Tu aurais voulu que des trucs courts qui n'auraient potentiellement pas marché, sans avoir pu lire Puzzle? C'est aussi ce qui se passe quand on prend des oeuvres plus courtes, c'est moins risqué, mais parfois moins ambitieux et le titre qui était "super génial", plus de chance de le lire >_< (Aux US, ils ont eu Chicago de Yumi Tamura mais pas 7 Seeds. Même si c'est frustrant, je préfère avoir pu lire 7 Seeds).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 23/08/18 12:04    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:
Certes. Mais aucune d'elles (pas plus que le Prix Taisho) n'existait en 2011 quand Princess Jellyfish a débuté en France (tandis qu'il n'y avait que 8 tomes édités au Japon). Je suppose qu'à ton sens Bruno aurait dû demander à Truncks de les ramener du futur ?

Eh bien quand je dis : "On n'a pas de bol, c'est comme pour Ryô Ikuemi, ce sont des séries compliquées qui ont été choisies pour ces auteures et ça ne facilite pas leur survie sur notre marché." ce n'est pas une critique en soit des choix de Bruno mais juste le constat d'une triste fatalité. Oui, peut-être à l'époque que c'était un bon choix de prendre la dernière série en cours d'une auteure douée et pas encore publiée chez nous mais => manque de bol <= cette série a fait 17 volumes !!! et avec l'érosion des ventes cela a un peu plombé le fait de découvrir d'autres shôjôs d'Higashimura.
Si Akata avait eu du bol Princess Jellyfish aurait fait 9 tomes et on pu avoir une autre série de l'auteure dans la foulée. Malheureusement pour nous les planètes étaient mal alignées (c'est un peu la loterie) et au final la fin de Princess Jellyfish n'est toujours pas publiée en français et depuis plus rien même pour des séries courtes...
Et rebelotte on va avoir chez le Lézard Noir : le Tigre des neiges en cours de publication => nombre de volumes inconnus ! Et si ça se termine en 15 volumes à 15€, bonjour les ventes...

Taliesin a écrit:
Sinon, melvin, pour ce qui est de Ikuemi et Higashimura, je trouve que les choix de Akata étaient les bons. Surtout pour Higashimura: quelles séries étaient connues et avaient un potentiel commercial à l'époque où Princess Jellyfish a été choisi? Quant à Puzzle, il y avait une vraie ambition éditoriale au moins.

Pour Ikuemi commencer par un petit Cousin en 3 volumes ou éventuellement Itoshi no Nina en 4 volumes pour installer l'auteure en douceur sans prendre de risque aurait été un peu plus simple mais sans garantie de ventes plus élevée. Il faut dire qu'à l'époque Akata avait enchaîné les succès et sûrement que la peur de l'échec était moins présente que maintenant.
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation