Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Short love stories - Kana

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 08/05/17 06:10    Sujet du message: Short love stories - Kana Répondre en citant



C'est une démarche intéressante et originale qu'inaugure Kana avec ce premier volume composé d'histoires courtes de Io Sakisaka. Certes, les volumes d'histoires courtes d'auteurs réputés ne sont pas une nouveauté, que ce soit chez Kana ou d'autres. Mais le plus souvent, ils sont rattachés, notamment par leur titre, à une série à succès de l'auteur : Seven short stories pour l'auteur de Seven deadly sins, Wanted pour One piece... A tout le moins, ils sont présentés comme des recueils (Histoires courtes de Naoki Urasawa) ou des séries de recueils (les 3 volumes d'histoires courtes de Hojo) consacrés à un auteur unique.


Ici, la démarche est différente puisqu'il s'agit de tomes réalisés par des auteurs différents : Io Sakisaka (Blue spring ride, Strobe edge...), Karuko Shiina (Sawako) et Aruko (Mon histoire). Pour le premier volume, c'est Sakisaka qui s'y colle mais chaque auteur aura droit à 2 volumes et, si le concept fonctionne, j'espère que nous aurons droit à d'autres auteurs Kana (je serais curieux de découvrir d'autres mangas des auteurs de Hotaru, Cat street ou Akuma to love song), voire à des collections similaires pour les shônens et seinens.

Io Sakisaka est connue pour ses histoires d'amour lycéennes et, sans surprise, c'est aussi ce que contient cet épais volume (plus de 300 pages). Ceci dit, il y a plus de diversités et quelques surprises dans ce volume qui, au-delà du talent habituel de l'auteur et de la qualité de ses dessins, ne me font pas regretter de l'avoir acheté.

On a certes des histoires d'amour classiques, avec un garçon et une fille qui hésitent simplement à se déclarer leur flamme et quelques quiproquos. Mais elles bénéficient d'une narration efficace et parfois originale. C'est notamment le cas de Un monde rempli de toi qui alterne de façon originale les points de vue et les hésitations similaires de la fille et du garçon.

Gate of planet, en revanche, s'il a une trame classique, a un déroulement plus inattendu pour du Sakisaka, plusmature que d'habitude (entendons par là : il y a du sexe) et surtout moins fleur bleu au vu de ce que fait Sakura pour le garçon qu'elle aime.

On a aussi Rêve de de demain qui change des habitudes de l'auteur, avec une histoire d'amour qui ne se déroule pas comme on pouvait s'y attendre et une leçon un peu douce-amère pour l'héroïne et L'amour, l'imbécile et moi qui traîne parfois un peu en longueur mais a un dénouement qui n'est pas celui attendu au début de l'histoire.


Au final, ce volume est une bonne idée de Kana : pour ceux qui ne connaissent pas certains auteurs (ce sera mon cas pour Shiina), la collection va permettre de les découvrir à moindres frais et peut-être d'aller ensuite vers leurs séries longues. Pour les autres, elle peut permettre de découvrir d'autres facettes et d'autres talents des mangakas. Je suis curieux de lire le volume 2.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 08/05/17 08:15    Sujet du message: Mon avis Répondre en citant

Si je suis d'accord avec toi pour l'intérêt de la collection, je n'ai pas trouvé ce tome 1 consacré à Io Sakisaka intéressant. Pour moi, il est assez moyen, pour ne pas dire sans intérêt car ce sont des œuvres de jeunesse qui ne présentent pas beaucoup d'originalité. Après cette déception, j'attends de pouvoir lire le premier des deux tomes consacrés à Aruko.

Il y a quelques semaines, j'ai réalisé une petite bullechronique que je me permets de copier ici :



Le premier tome de Short Love Stories inaugure une « série » de recueils de nouvelles de (pour l’instant) trois auteures vedettes de la collection Shôjo Kana. Voici une initiative intéressante de la part de l’éditeur belge, et surtout courageuse, tant les one-shots sont réputés mal se vendre. Une apparence de sérialisation suffira-t-elle pour conjurer les mauvais augures ? La qualité des histoires courtes proposées ne compteront-elles pas plus pour décider d’un succès ou d’un échec ? Quoi qu’il en soit, le choix d’Io Sakisaka ne peut être mauvais tant elle a su trouver un public avec ses précédentes œuvres, Strobe Edge et Blue Spring Ride. En effet, la mangaka est une des auteures à succès (relatif) des éditions Kana dans la catégorie « manga pour filles ».

Six nouvelles de plus de cinquante pages chacune nous sont proposées dans cette épaisse anthologie. Elles ont été compilées au format de poche (bunko) au Japon en 2014, elles ont toutes été déjà publiées dans des précédents recueils de la mangaka et elles datent de la première moitié des années 2000 (entre 2001 pour la sixième histoire et 2005 pour les quatre et cinquième). Il existe un second tome contenant cinq autres histoires, sorti en 2016 au Japon et dont la version française est prévue au second semestre 2017. Cela représente, en tout, plus de la moitié des histoires courtes réalisées par l’auteure depuis ses débuts professionnels en 1999 dans les déclinaisons mensuelles du Margaret : Deluxe et Bessatsu. Le fait qu’elle s’exprime dans ces deux magazines de prépublication expliquent la longueur de chaque histoire.

Les saynètes tournent toutes autour de la difficulté d’avouer ses sentiments à l’être aimé. Les différentes héroïnes ont toujours une bonne raison pour tergiverser. Par exemple, le garçon est une connaissance de longue date ; ils ont été à l’école ensemble avant de se retrouver au lycée, ce qui rend difficile toute évolution de leur relation. Avouons-le de suite, à part la première histoire et, éventuellement, la cinquième, les autres sont très communes et peu inspirées. Les réactions des personnages sonnent faux et semblent peu crédibles, du moins aux yeux d’un lecteur occidental. Quant au dessin, il est très typé « Margaret », malheureusement sans la maîtrise que la mangaka a acquise par la suite. À l’arrivée, on se retrouve à attendre plus impatiemment la suite de Love, Be Loved Leave, Be Left que le second tome de cette anthologie de l’auteure.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 08/05/17 09:06    Sujet du message: Répondre en citant

Même si son trait s'est bien entendu amélioré par la suite, je trouve qu'on sent déjà, sur certaines des histoires, son côté chaleureux qui rend la plupart des personnages agréables et attachants. Pour l'originalité, je trouve quand même que la seconde histoire est assez osée avec l'héroïne qui joue un peu un coup de billard à 3 voire 4 bandes

Citation:
en couchant avec un mec qu'elle n'aime pas pour qu'il largue la petite amie de celui qu'elle aime et qui ne sort et ne couche avec lui que par curiosité.

_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 08/05/17 09:30    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

C'est vrai pour la deuxième histoire, mais je n'y ai pas trouvé mon compte. Peut-être parce que j'avais lu un peu avant Lyrical Beads (que j'ai trouvé sans intérêt, même dans son genre). Donc, pour les coucheries... Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 16/09/17 19:26    Sujet du message: Répondre en citant

Le second tome, par l'auteur de Sawako (manga que je n'ai pas lu), ne m'a pas convaincu. Les histoires sont trop classiques et prévisibles, avec très souvent une romance avec un ami d'enfance. Il y a quand même quelques idées loufoques amusantes, notamment dans les premières histoires (les Roméo et Juliette japonais, les amoureux de "En devenir" qui n'osent pas se dire ce qu'ils pensent) et les personnages et les dessins ne sont pas désagréables. Mais ça ne suffit pas à sauver le volume dans son ensemble.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 11/11/17 07:50    Sujet du message: Répondre en citant

Troisième tome avec une des auteurs de Mon histoire. Dans l'ensemble, c'est trop classique, avec bien entendu des amourettes lycéennes, de longues palinodies (mention spéciale pour L'éclosion de l'amour) et surtout beaucoup d'histoires avec une fin très ouverte. Ca passe pour certaines, ça devient lourd à force.

3 histoires sortent quand même du lot : le dernier train, avec une Takeo au féminin qui tombe amoureuse. L'inachèvement de l'histoire n'est ici pas trop gênant car il marque le début d'une nouvelle vie pour le personnage.

Une pluie de brillants est un peu plus (pas trop, hein...) orienté sexe et présente un couple assez attachant, attentif l'un à l'autre, avec des doutes et des hésitations. L'histoire et les personnages sonnent juste.

Andrew est plus loufoque, avec sa grand-mère zarb et son petit-fils dont on devine assez vite la nature mais qui reste assez amusant.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation