Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[LE NOUVEL ANGYO ONSHI] 2
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 02/08/17 14:53    Sujet du message: Le nouvel angyo onshi - relecture intégrale Répondre en citant



J'ai enfin relu entièrement mon manga d'action coup de cœur des années 2000 (juste après Hôshin, faut pas déconner quand même): Le nouvel angyo onshi (vous pourrez me rétorquer qu'avec mon retard, j'ai d'autres chats à fouetter mais que nenni: j'ai relu tout ceci grâce à un don de key l'été dernier, et il se trouve que je lis mes acquisitions de l'été dernier voilà tout!!!). Chez moi, Le nouvel angyo onshi représente beaucoup (et même ainsi, j'ai réussi à le refourguer après la fin de la série), mais je ne l'ai jamais relu depuis que la fin est sortie. C'est une chose que je voulais refaire, si je mettais la main sur une bonne affaire un jour, ou en bibliothèque.

Aujourd'hui, quand je relis les différents posts de ce sujet dédié, je suis un peu nostalgique! J'avais oublié que de nombreu-x-ses mangaversien-ne-s lisaient aussi cette série Sourire .

Je n'ai pu m'empêcher de trouver que ce manga a vieilli au début. Le dessin de Yang Kyung-Il, sur le volume 1, n'est pas encore aussi beau. Mais il prend rapidement ses marques dés le volume 2 pour donner les planches qui ont dû tant m'en mettre plein les yeux lorsque j'étais au début de la vingtaine (ça remonte)! Donc, à part le volume 1, mon grand amour graphique est déjà revenu. Par rapport aux standards de l'époque, le dessin venant de Corée du sud, apportant un peu de manhwa, était bien plus adulte, plus sombre que les shônen qui sortaient. Le dessin est superbe, que ce soit le design des personnages, les vêtements mélangeant coolitude et traditionnel (les merveilleux hanbok quoi!!!), ou et surtout l'utilisation des trames... rien à dire: on ne ressent pas de vide! Les textures sont bien rendues et les décors sont très travaillés aussi. Le découpage des combats années 2000 est un peu plus daté mais très efficace.

Côté narration, j'ai eu l'impression de refaire un retour en arrière. Le héros sale type, un peu ridicule sur les débuts (toujours à faire l'idiot, à la Spike, Kenshin ou Ryô Saeba) mais redoutables quand il reprend son sérieux. Ou encore les traces d'humour, très présentes sur la série, pour détendre l'atmosphère, avec des répliques à la con (on évite quand même les gens qui tombent pour un oui pour un non, chose très typée années 90 de mon point de vue). Là, j'ai vraiment senti qu'on était sur la décennie précédente! Et c'est là que Toriyama est intemporel car je relis aussi Dragon Ball en édition Ultimate (encore une fois, je les ai achetés l'été dernier, j'ai droit!!!) et le dessin, la narration, n'ont pas souffert du poids des années (30 ans quand même hein) alors qu'il est bien plus vieux que Le nouvel angyo onshi. Je suis persuadée qu'un manga comme City Hunter ou peut-être même Kenshin ne parvient pas à se soustraire à ce vieillissement narratif.

Côté intrigues, comme beaucoup ici, j'adore les débuts. Youn In-Wan ramène son héritage culturel pour le public japonais, et cela donne donc une oeuvre tout à fait originale. Elle s'ancre dans le fantastique, puisant dans la littérature classique (et les légendes) de la Corée. C'est très dépaysant, et l'aura de mystère qui entoure la série, le fantastique, rappelle, pour moi, les meilleures oeuvres de Clamp. D'ailleurs, j'ai été étonnée de voir dans les mots de Youn qu'il avait lu Intrigues au pays du matin calme en citant Natsuki Sumeragi (qui allait sortir plusieurs années plus tard dans nos contrées, grâce à l'équipe Akata Exclamation ). Les débuts sont donc très réussis avec les histoires plutôt courtes, avec beaucoup de mystère. Tout au long, on voit déjà le thème principal de l'oeuvre: l'illusion. Ce thème sera là tout le long, jusqu'à la fin de l'histoire.

C'est à partir de l'arrivée des Walbin que cela déçoit un peu, avec des ennemis hyper forts (et du power-up), ou encore des anciens ennemis qui rejoignent Mun-Su. Et puis côté sentiments, on sent que ça devient un peu moins sombre avec beaucoup de larmes, tout le temps. Le pathos se fait bien plus sentir que sur les histoires plus courtes. C'est vraiment une partie du manga que j'ai trouvé très décevante. Aparté sur le personnage de Beryô (le mec de Hongil Dong), qui sort tout droit d'un manhwa de Park Hee Jung (Hotel Africa Mort de rire ).

Le flashback qui m'avait tant déçue n'a pas eu cet effet sur moi lors de cette relecture par contre. Je pense sans doute que cela est dû à une lecture plus immersive, là où je lisais au goutte à goutte lorsque les volumes sortaient un par un. L'immersion aide donc pour apprécier cette partie où on découvre Mun-Su lorsque le royaume de Jushin existait encore. Je rejoins par contre cosmos pour la fadeur du personnage de Kewin Hyang O_O!!!! Côté graphisme, j'aime toujours mais sur certains moments, je suis triste de constater une sorte de Obata-isation du trait de Yang. En effet, le personnage de Kewil Hyang (surtout avec ses vêtements occidentaux) sort de Death Note: son visage, ses yeux, sa bouche, son nez, ses cheveux aussi!!! Même commentaire pour certains moments avec Ajite d'ailleurs. Certains nez, surtout en contreplongée, font aussi très Death Note! Mais dans l'ensemble, à part le côté triangle amoureux, le flashback m'a vraiment plu. Et surtout la première rencontre entre Ajite et Hemosu (le roi), pleine de cruauté, m'ayant fait penser à RG Veda (oui Clamp encore... d'ailleurs Youn en parle aussi dans un mot vu qu'elles ont écrit Shin Shukaden où on voit Chun-Hyang Clin d'oeil )!!!

Le tout déçoit de nouveau sur les volumes 16 et 17 qui terminent la série. J'ai trouvé le traitement du personnage de Chun-Hyang vraiment gâché, il y avait aussi de quoi faire la concernant. Au lieu de cela, après le flashback, on a deux volumes qui ne racontent qu'une chose: un combat géant qui peine clairement à intéresser tant il est lapidaire, avec des personnages qui meurent sans qu'on ne ressente rien devant eux (car les personnages, je les trouvais vraiment sympa en plus dans la série!!!), c'est juste un énorme gâchis! Le thème de l'illusion reste présent, et seule la double-page avec la véritable apparence de Sando sauve peut-être l'ensemble. Car je dois le dire, sur ces deux derniers volumes: on ne ressent strictement rien... Et pourtant, j'ai cette fois lu tout ça en immersion complète. Ah, et que dire du personnage de Marlène qui n'aura juste servi à rien? Ou Miss Lin (qui fait de moins en moins "femme indépendante" au fur et à mesure que les volumes s'incrémentent Triste ).

Et aujourd'hui, je comprends mieux pourquoi j'ai revendu la série après que tout soit sorti en France. Vraiment. Je suis rarement déçue par une fin, et pourtant. Alors que le reste du manga est superbe. Alors qu'il y a ce type de fantastique oriental qui me plaît tant. Mais rien à faire, ce combat est un tel gâchis!

Enfin, j'ai été heureuse de pouvoir me replonger dans cet amour de jeunesse pour lequel je ressens encore un gros faible. Mais une chose m'a quand même frappé: ce manga a pris une ride.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Corti
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 02/08/17 18:24    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens, ça fait tellement que je l'ai lu que tu m'as donné envie de relire car, autant je me souviens du début, autant la fin est plus flou pour moi. Je ne sais si j'avais vraiment fini la série ou non.

Je vais l'ajouter à la liste des trucs à relire du coup. Merci d'en avoir reparlé après tout ce temps !
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
shun
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 02/08/17 20:45    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai aussi hésité a reprendre la série en occas car j'avais envie de la relire, mais j'ai un souvenir d'un excellent début, mais dés la moitié de la série ça part en vrille et l’évolution du titre ma laissé totalement froid
_________________
Groupe facebook de vente manga en Belgique :
https://www.facebook.com/groups/1024308591038526/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 02/08/17 23:20    Sujet du message: Répondre en citant

En voyant le sujet consacré à la série remonté, je me suis pris un peu de temps pour lire les messages que nous avions écrit pendant l'âge d'or du forum... Et ça date d'il y a 12 ans pour la première page !!!!!!!
En tous les cas, je me suis commandé d'occaz les 8 premiers tomes, histoire de me replonger dans le début de la série. Je me souviens avoir totalement détesté le tome 9 donc je n'irai pas plus loin mais je suis curieux de me replonger dans cette lecture (car j'avais moi aussi refourgué l'ensemble tant j'étais déçu par la fin).
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 03/08/17 00:41    Sujet du message: Répondre en citant

michael a écrit:
je me suis pris un peu de temps pour lire les messages que nous avions écrit pendant l'âge d'or du forum... Et ça date d'il y a 12 ans pour la première page !!!!!!!

J'adore relire de vieux topics parfois, ça vaut son pesant de cacahouètes...
On retrouve des pseudos oubliés et disparus !
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Spawn
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : dans le labyrinthe du go

Message Posté le : 03/08/17 03:11    Sujet du message: Répondre en citant

Totalement et meme sa propre evolution. Logique en 15 ans de forum (sans compter l'ancien malheureusement devenu inaccessible). La plupart sont passés ici de l'adolescence a l'age adulte. Perso je me souviens avoir eu un fou rire il y a quelques années en relisant mes premiers messages de puceau surexcité de 15 ans venant échanger sa toute fraîche passion pour le manga et les shonen de "la mort qui tue".

D'ailleurs les gens encore ici restent des anciens de chez anciens, c'est assez rare sur le net cette "fidélité" sans renouvellement générationnel.

Citation:
On retrouve des pseudos oubliés et disparus !


CygnusX qui disait que Berserk etait le meilleur manga de l'histoire Mort de rire Je me demande si ce type, ou qu'il soit aujourd'hui, continue ne serait ce qu'a lire ce manga.
_________________
Le Go est sans fin.
on ne peut qu'y avancer pas à pas, recherchant la lumiere.
Le labyrinthe du go me tient pour toujours.
Je n'ai pas encore atteint le coup divin...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Corti
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 05/08/17 23:15    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:

CygnusX qui disait que Berserk etait le meilleur manga de l'histoire Mort de rire Je me demande si ce type, ou qu'il soit aujourd'hui, continue ne serait ce qu'a lire ce manga.


Rôh ben, y'a toujours des gens à continuer à lire comme moi ! Et qui espère la fin comme HxH. Et le pire, c'est que les deux s'en sortent toujours aussi bien malgré le temps qui passe.

Bref.

Je me suis relu toute la saga NAO. Et ma foi, c'est plutôt pas mal au final.
Ce que j'apprécie dedans, c'est sa cohérence scénaristique. De bout en bout, ça se tient. Même si les explications ne sont pas toujours claires, c'est cohérent.
La série souffre toutefois d'un peu de longueur, particulièrement dans son milieu. Tout l'arc avec la frangine est franchement dispensable. L'arc ne sert strictement à rien. Et ce dernier implique un tel power up, qu'il a l'air de foutre en l'air tout ce qu'il se faisait avant. Dans le même registre, le long flashback est globalement bien. Mais il tire un peu en longueur.
En fait, NAO souffre d'un défaut très simple : son histoire est bien, son dessin est bien, mais… Il manque d'un souffle épique. Spécialement sur sa fin. Ce qui est totalement ennuyant, car sa fin est fondamentalement une bonne fin comme on en voit rarement. Tout a été maîtrisé, on ne se retrouve pas avec une deus ex machina à la con, l'épilogue est logique… Mais il manque un petit quelque chose. J'ignore où la chose a merdé. Car il a tout ce qu'il faut pour être quelque chose qui soit de haut vol. Mais au final, il manque quelque chose. Un côté épique. Un soupçon de brillance.
Et c'est dommage. Car quand on referme le bazar, il n'y a pas cette petite émotion qui nous sert le cœur à la fin d'une histoire.
Ceci-dit, NAO garde quand même un côté "valeur sûre". Fondamentalement, il est bien. L'histoire est bien fichue. Le graphisme est joli. Mais malheureusement, il lui un degré de folie qui permettrait de le rendre parfait. Du coup, c'est assez frustrant. Il y a là quelque chose pour avoir quelque chose de génial. Et pourtant, il manque quelque chose. Je ne sais quoi. Sur la fin, la mise en scène des morts, n'est pas mauvaise, plutôt réussie même, et pourtant, on ne ressent rien. Où est-ce que ça a merdé ? Je ne le sais.
Je pense que l'arc avec la frangine crée un trou. Et depuis ce moment, le trou n'est pas parfaitement comblé.
Malheureusement…

C'est assez frustrant au final. Car on en ressort avec l'impression : "Purée, c'est bien ce qu'il a fait. Alors pourquoi je ne ressens rien au final ?"

Frustré, je suis. Je ne sais où l'auteur a merdé et de ce fait, je suis incapable de lui jeter des cailloux Neutre
Les gens, relisez-le, je suis curieux d'avoir votre avis sur la question, ne serait-ce que pour comprendre où cette histoire échoue.
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 11/08/17 11:53    Sujet du message: Répondre en citant

@Corti: je partage tout à fait ton point de vue pour le manque de souffle épique sur la fin. En revanche, je ne l'ai pas trop ressenti pour le reste de l'oeuvre, étant donné que j'ai plus vécu cette série comme du fantastique, du mystère avant tout, même si il y a des combats. Mais la fin est un tel gâchis... j'ai rarement ressenti cela devant un manga, et dieu sait combien les fins peuvent s'avérer frustrantes dans ce domaine. Il manque sans doute un petit quelque chose au Nouvel angyo onshi pour en faire un manga dont on se souviendrait sur la durée. C'est dommage car le titre est clairement unique dans son genre, on se souvient aisément de l'ambiance mystérieuse, mais de l'histoire principale, de la résolution, des raisons des personnages, pas grand chose au final. Je pense que l'an prochain, sans doute, j'aurai déjà oublié cette relecture. Pourtant, comme toi, je trouve l'histoire vraiment cohérente jusqu'au bout. Ce sentiment de gâchis ne me quitte pas, Le nouvel angyo onshi aurait pu être bien plus! J'ai toujours un petit faible devant ce manga, et cela restera longtemps je pense.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 14/08/17 17:00    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai relu les 5 premiers. On peut dire que ça démarre doucement, que Mun Su met du temps à devenir un tantinet attachant et que les massacres comme Sando quasi à poil laissent très perplexes...
Par contre il y a tout de même plusieurs points forts :
L'ambiance, surtout sur les histoires courtes, entre aspects culturels de la Corée (même si c'est limité quand même), mélancolie et nostalgie d'une époque révolue.
Le mystère de l'intrigue générale : mais que s'est-il passé pour que le royaume chute ? Entre Mun Su, le roi et Ajite ??
Le dessin : tout de même assez exceptionnel.

Maintenant j'avoue qu'il n'y a que quelques chapitres auquel j'ai vraiment accroché dans le volume 2, 3 et surtout le 5. D'ailleurs je ne suis pas sûr de tout garder, mais si je vire des albums je garderai le 5 à coup sûr. J'ai une affection toute particulière pour les chapitres Frère Tigre et surtout Nonge, dont l'histoire m'est revenue en mémoire dès que j'ai vu la première image du chapitre... Alors que j'ai lu ça pour la dernière fois il y a plus de 10 ans. C'est marrant la mémoire. Par contre j'avais totalement oublié le personnage de l'Ecuyer, et je comprends pourquoi.

Dès que l'intrigue s'étale un peu plus, j'accroche moins. Wonsul, que je trouvais si classe à l'époque, fait quand même très méchant cliché dans sa première apparition et puis ça fighte à tout va sans qu'il n'y ait un véritable enjeu je trouve.

Au final, s'il y a un certain plaisir à retrouver une lecture que j'avais apprécié il y a des années, l'ensemble est plutôt mitigé.
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 17/08/17 14:01    Sujet du message: Répondre en citant

Wonsul je le trouvais hyper classe aussi à l'époque ^^ !!! Je le trouve toujours bien joli à regarder hein, mais voilà... L'écuyer est clairement un personnage qui montre le côté daté de ce manga de mon point de vue Surpris .

Nonge et Frère tigre m'ont marqué aussi!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Heiji
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 06 Sept 2002
Localisation : Japon

Message Posté le : 19/11/17 05:05    Sujet du message: Répondre en citant

https://twitter.com/MangaMagJapon/status/932081483665219584
https://twitter.com/MangaMagJapon/status/932082155001298945

Un reboot du manga Le Nouvel Angyo Onshi a debuté hier en Corée du Sud.
http://comic.naver.com/webtoon/detail.nhn?titleId=703307&no=1&serviceType=COMIC

Et bien sur, on retrouve aux commandes les deux auteurs d'origine : YANG Kyung-Il au dessin et YOUN In-Wan à l'écriture.
_________________
S'occupe en partie des news en rapport avec le Japon sur Mangamag.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 19/11/17 11:42    Sujet du message: Répondre en citant

Est-ce un reboot ou une adaptation en web toon? Si c'est un reboot, beuh... les industries ne savent plus quoi faire aujourd'hui...
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Page 7 sur 7

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation