Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Go Nagaï
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 05/06/17 18:11    Sujet du message: Répondre en citant

Shin Mao Dante : il s'agit d'un remake d'une série des années 70 de Go Nagaï, avec une véritable conclusion. L'histoire narre un combat entre des démons et des dieux, qui ne sont en fait que des envahisseurs extra-terrestres prenant possession d'humains, le tout sur fond de références bibliques, notamment pour les noms des différents personnages.

Comme Giga Grendizer, la série se lit très vite. Il faut compter moins de 15 minutes par volume, l'auteur usant massivement de grands dessins sans paroles, occupant une voire deux pages, pour donner plus d'ampleur aux affrontements qu'il met en scène. C'est efficace d'ailleurs, la violence des combats et des coups étant très bien rendue. Mais ça donne aussi une impression de trop peu alors que le manga aurait pu être plus long - ceci dit, c'est déjà bien que cette version ait une fin.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 14/07/17 10:21    Sujet du message: Répondre en citant

Personne n'a jamais vu son visage !
Mais tout le monde a pu admirer son joli corps !
La belle Kekkô Kamen, alliée de la justice !
Telle une rafale de vent, subitement, elle jaillit !
Telle une bourrasque elle apparaît et s'exhibe généreusement !
Qui est-tu, Kekkô Kamen ?!
Qui es-tu, Kekkô Kamen ?!

C'est en chantant cette chanson que Kekkô Kamen, justicière seulement vêtue d'un masque cachant son visage et de bottes, apparaît pour combattre le mal dans l'institut Sparte. Un mal qui est généralement incarné par les professeurs de cet institut d'élite qui sanctionnent très durement les élèves qui font la moindre erreur : on est dans du Go Nagaï, les scènes de déshabillage et de torture sont donc légion. Le malaise est d'ailleurs accentué par le fait que, à part le principal, nommé La griffe du pied de Satan, les profs ont plutôt un look normal. Ils ont ainsi un caractère moins grotesque, et donc plus antipathiques voire détestables, que leurs collègues de l'école impudique.

Ces 3 volumes sont donc composés d'histoires globalement indépendantes, avec un fil conducteur sur le mystère de l'identité de la belle héroïne qui n'est résolu qu'à la fin du dernier volume. Pendant ce temps, la griffe du pied de Satan tend à Kekko Kamen une multitude de pièges pour l'attirer et la dévoiler, la plupart des pièges consistant d'ailleurs à punir pour une raison quelconque Mayumi Takahashi afin que l'héroïne vienne à son secours, ce qui arrive donc systématiquement.

Si le schéma est assez répétitif, on ne se lasse pas pour autant et j'ai dévoré les 900 pages en 2 jours. L'humour égrillard est ben sûr très présent, Kekkô Kamen montrant tout à ses adversaires (notamment lors du grand écart qui conclut l'essentiel de ses combats) et presque tout aux lecteurs. Nombre d'autres personnages finissent aussi en petite tenue, ou encore plus souvent sans petite tenue et ne sont pas en reste au niveau de l'humour (Mayumi enfermé dans un aquarium rempli de pieuvres et qui reproche à l'héroïne de l'avoir sauvée trop vite M. Green ). Les méchants sont aussi souvent très drôles, avec beaucoup de références à d'autres mangas d'auteurs de l'époque - souvent peu connus dans notre pays certes mais quand même quelquefois parvenus en France. Il y a aussi quelques clins d'oeil à d'autres mangas de Nagaï, avec notamment un chapitre sur L'école impudique très réussi. Et la griffe du pied de Satan, dont le costume rappelle pas mal Argon dans Nadia, s'il est parfois effrayant, va de plus en plus dans le ridicule au fil des volumes.


La série est peut-être un peu moins bonne que L'école impudique mais néanmoins très réussie, bien que partant d'une idée potache. Je ne regrette pas mon achat.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tepes
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 27 Fév 2014

Message Posté le : 14/07/17 13:55    Sujet du message: Répondre en citant

C'est un peu répétitif mais ça se lit bien par contre j'ai trouvé çà moins drôle que je ne l'aurais pensé en lisant le synopsis.

Sinon ça m'a vraiment fait penser aux "femens version manga" Mort de rire .
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 16/07/17 06:23    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de voir qu'un ouvrage sur l'oeuvre de Go Nagai venait de sortir :
https://www.amazon.fr/Goldorak-Go-Naga%C3%AF-Collectif/dp/2374940128/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1500178884&sr=8-1&keywords=wicky

Quelqu'un l'a-t-il lu ? Au vu du commentaire, ça semble vraiment intéressant.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 29/10/17 16:29    Sujet du message: Répondre en citant

L'école impudique est morte, vive l'école impudique ! Voici donc 3 nouveaux pavés (350 pages pour le tome 4, plus de 400 pour les deux derniers) qui marquent une reprise de la série après la grande guerre qui a décimé tous les professeurs et les élèves de l'école impudique.

Tous ? Non ? Chez les profs, Godzilla à barbe a survécu, au prix de ses jambes dans les premières cases mais ses jambes mécaniques finissent par disparaître sans explication et il redevient vite normal (enfin, normal...comme avant, disons). Chez les élèves, Jubeï a aussi survécu et a fortement changé : tirant les leçons de ses aventures passées, elle veut promouvoir une bonne morale pour éviter que la catastrophe ne se reproduise. Mais Yamagishi, qui a également survécu, ne l'entend pas de cette oreille et est bien décidé à recréer une école impudique.

Je ne sais pas si c'est parce que certains passages sont plus violents (je pense notamment au chapitre "La kermesse de l'école impudique" avec une Nami qui se voit contrainte de tourner dans un film par les profs puis est aussi victime de Yamagishi) ou à cause du contexte "Balance ton porc mais je me suis senti plus mal à l'aise devant certains passages qu'à la lecture des 3 premiers volumes. Yamagishi va plus loin qu'avant, tout en restant très naïf sur d'autres points : ses dialogues avec Jubeï sur ce qui se passe après le mariage m'ont fait éclater de rire et, à l'inverse, le court passage dans le futur où on les voit tous deux âgés se rappeler du bon vieux temps était vraiment touchant.

Certains personnages de la première moitié de la série peuvent manquer : les seconds de Yamagishi ne sont pas aussi drôles qu'Ikidomari ; les profs ne sont pas aussi attachants, même si Alonzo et ses dialogues ou Spaghetti Jane, la petite amie de feu Macaroni, qui partage avec lui certaines habitudes vestimentaires, sortent du lot. Mais il y a quelques bonnes trouvailles (les moisissures), toujours de la bonne humeur et pléthore de gags débiles. On signalera aussi que, dans les derniers chapitres de chaque volume (avec un style graphique assez différent : j'ai l'impression que Go Nagaï les a faits plusieurs années après), ce sont les filles qui s'en donnent à coeur joie cette fois-ci, et qui se montrent particulièrement pressants à l'égard de Yamagishi. Certains passages y sont aussi bien plus proches des hentaïs que des habituels passages ecchi de Go Nagaï.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation