Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[SUNNY] Taiyou Matsumoto

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 13/01/15 00:34    Sujet du message: [SUNNY] Taiyou Matsumoto Répondre en citant



Personnellement, je l'ai longtemps attendu. Et enfin, le sésame est là. Au début en prépublication dans le Ikki, Sunny passe dans le Big Comic Spirits. 5 volume sont sortis au Japon. Sunny est le manga le plus autobiographique de Matsumoto, lui-même ayant grandi dans un orphelinat. Je n'ai pas lu le Kaboom sur les orphelins, mais je pense qu'on en sait plus dedans. Dans Sunny, Matsumoto revient dans le Japon contemporain après avoir exploré la SF dans Number 5 (enfin réimprimé ^^ ) et le Japon d'Edo dans Le samouraï Bambou.

L'action se déroule dans l'orphelinat Hôshi no Kô, avec l'arrivée d'un nouveau camarade à lunettes qui pense que ses parents viendront de nouveau le récupérer. Là, il rencontre un garçon aux cheveux blancs aimant surtout se rendre dans une vieille voiture, une Sunny. Là, les enfants peuvent grâce à leur imagination se rendre où ils le désirent. C'est aussi un lieu où s'échangent des secrets. Il y a beaucoup d'enfants dans l'orphelinat, des lycéens, des collégiens ou des enfants en bas âge. Il y a aussi un type bizarre, obèse et se baladant souvent le ventre à l'air, appelé Tarô. Sunny raconte la vie de tout ce petit monde, où les enfants sont mélancoliques mais en même temps attachés à cet endroit malgré tout.

J'étais un peu déçue par Le Samouraï Bambou que je relirai un jour. Mais je ne sais pas, je n'accrochais pas réellement que ce soit niveau narration ou dessin. Au niveau du dessin, le côté plus japonisant de la série donnait lieu à quelque chose plus inspiré des estampes. Abandon des aplats de noir caractéristiques, et du côté si franco-belge (à mes yeux). Avec Sunny, Matsumoto continue finalement avec ce style adopté dans Le Samouraï Bambou. Surtout, je lui trouve beaucoup moins d'audace, surtout que j'ai lu l'an dernier Hanaotoko et Zero, tous deux datant de l'époque Amer béton. Finis les effets étranges, le trait tremblant. Matsumoto se fait plus doux. Après, c'est sans doute judicieux car on est dans une tranche de vie.

Et là aussi, je trouve que Matsumoto joue sur un autre genre. On a là le manga le plus "normal" de Matsumoto, compréhensible tout de suite au final, là où il y avait pas mal de trucs étranges dans d'autres de ses œuvres (même Ping Pong avec des répliques par des personnages secondaires, mes souvenirs sont peut-être embellis car pas relu depuis 6 ans voire plus?). Là, Matsumoto est dans les souvenirs, dans l'émotion et ça se voit. Seulement, je dois dire que même si les personnages sont très touchants, il manque un petit quelque chose. Peut-être parce que j'attendais une sorte de couche supplémentaire? C'est donc un manga que j'ai aimé lire, touchant, très beau graphiquement, mais plus dans l'empathie que dans l'obscure-poétique que j'aime tant chez ce mangaka.

En tout cas, c'est pour le moment mon avis. Je me demande si je suis passée à côté, alors que je vois tant cette série en coup de cœur. Comme je précise, je dois dire que j'ai beaucoup aimé, mais je ne l'ai pas plus ressenti par rapport à d'autres manga de Matsumoto.
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
kohaku
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 06 Août 2005

Message Posté le : 25/03/15 18:20    Sujet du message: Répondre en citant

Y a pas le grain de folie qu on retrouvait dans tekkon kinkreet ou ping pong, mais comme dans ces mangas il fait evoluer ses personnages dans un monde a part, pas ou peu connecte au reste. Un monde ou les enfants perdent leurs illusions et grandissent a vitesse grand v a cause de parents qui ont choisi de ne pas les elever. Y a pas vraiment de jugement sur les parents chez taiyo matsumoto, mais on voit bien le desarroi, les attentes des enfants et leur besoin d exister.
Je trouve les personnages attachants, le dessin et les pages couleur superbes.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 28/03/15 22:40    Sujet du message: Répondre en citant

Dans Ping Pong, il y avait, je trouve le petit grain de folie aussi, l'audace graphique Sourire . Je ne dis pas que Sunny n'est pas beau, c'est même super beau graphiquement. Mais il manque un petit truc pour l'instant pour moi. Enfin, c'est rare chez Matsumoto, mais cette oeuvre (au vu de son vécu et tout, je comprends) est bien plus basée sur l'empathie qu'on peut ressentir pour les personnages. Il y a quand même Tarô en couches qui fait décalage.
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
EdenA
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 07 Nov 2007

Message Posté le : 27/04/15 17:44    Sujet du message: Répondre en citant

Idem, un poil déçu par le tome 1...C'est très porté sur l'anecdote, sans le petit plus "folie" de Matsumoto, comme vous dites. Dommage (même si ça reste très beau, Matsumoto oblige).
J'espère que ça décolle dans le tome 2 ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 30/06/15 17:38    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.animeland.com/news/voir/9192/Sunny-de-Taiyo-Matsumoto-se-termine
La série se terminera au Japon et comptera donc 6 volumes.
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Heiji
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 06 Sept 2002
Localisation : Japon

Message Posté le : 26/08/15 09:31    Sujet du message: Répondre en citant

6e et dernier volume prévu le 30 octobre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 29/12/15 14:25    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu les volumes 2 et 3 il y a quelque temps déjà. Je ne trouve pas ce titre transcendant, mais j'ai beaucoup plus accroché qu'au volume 1. La réunion des parents d'élèves du volume 2 m'a vraiment plu. L'ambiance est toujours aussi triste mais chaleureuse, on voit les adultes se décarcasser pour plaire aux enfants.
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
muse
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 06 Fév 2008

Message Posté le : 08/04/16 17:23    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai adoré ! Mais à la différence de vous, je ne connaissais pas Taiyou Matsumoto ( honte à moi Mort de rire ) donc je l'ai peut-être abordé différemment. J'avais écrit un truc dessus à l'époque ( époque pas si lointaine d'ailleurs) dont -grosse flemmarde que je suis- je vous fais un copier-collé :
Au foyer des enfants des étoiles, les jours s’écoulent et ne se ressemblent pas. Une douzaine d’enfants de tout âge vivent ici en communauté. Ambiance assurée ! Ils se chamaillent, se disputent, s’affrontent, se détestent, se jalousent mais s’aiment insidieusement, s’entraident et se protègent mutuellement (parfois avec maladresse)…
Au milieu de tout cela, Sunny, vieille voiture abandonnée est là pour recueillir tous les maux , entendre tous les secrets, assouvir les rêves les plus fous. D’un séjour sur la lune aux échanges les plus intimes, la Sunny est le garde fou de cette enfance malmenée. C’est leur univers, leur territoire, le lieu de tous les possibles…
De Kendji, l’ado qui ne « s’en fait plus » , de l’imposant Taro au physique de sumo immobilisé à la petite enfance, du bruyant et arrogant Haruo : garçonnet en perpétuelle révolte (seul moyen de contrer sa détresse) à Sei le petit nouveau encore empli d’espoir à l’idée de retrouver rapidement sa maman, tous sont unis par une même douleur, une même attente et les mêmes espoirs écrasés régulièrement par une implacable réalité.
Ces trois premiers tomes brillent par leur narration mêlant avec brio un certain onirisme enfantin, des scènes de vie particulièrement fortes et une réalité cruelle. On retiendra les souffrances et attentes désespérés de ces enfants mais aussi leur formidable entrain, leur vivacité et leurs bruyants rires !
T. Matsumoto gère l’introspectif, l’intime de ses personnages avec douceur et empathie mais il excelle aussi dans la description de scènes de vie en communauté particulièrement saisissantes et vibrantes ( les repas, les moments du bain, les journées sous le kotatsu …). Le foyer des étoiles est empli de douleurs, de fêlures mais il scintille encore de vie et d’amour comme une deuxième famille. Le graphisme est loin des stéréotypes japonais. Un peu déstabilisant au début, il apporte finalement puissance et esthétisme au récit dans un jeu d’ambiance et de narration jouant entre véritable spectacle de vie et jeux de regards et de silence.

Depuis, j'ai lu le tome 4 (me suis pas encore procurée le 5) et la série me plaît toujours autant . Mon avis est ultra subjectif. Un avis, vous allez me dire est toujours subjectif mais là peut-être plus particulièrement liée à une certaine sensibilité ou une expérience de vie parce cette série m'a vraiment touchée

J'ai du coup poursuivi ma découverte du mangaka avec Amer Béton qui a aussi été un vrai coup de cœur .

Pour la suite, vous me conseilleriez plutôt Ping Pong ou Samourai Bambou ?
_________________
https://lespetiteslecturesdevirginie.wordpress.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 08/04/16 18:02    Sujet du message: Répondre en citant

Je t'aurais bien conseillé Ping Pong mais il est devenu super rare... (sauf si tu l'as en bibliothèque).
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 01/07/17 11:27    Sujet du message: Répondre en citant

Dés le début, je n'étais pas super convaincue par Sunny, l'achetant plus pour Taiyou Matsumoto qu'autre chose. Le dessin est beau, mais manque la petite pointe d'audace des débuts de l'auteur. Quant à l'histoire, je n'ai pas accroché au premier volume.

Mais petit à petit, je dois dire que la série se bonifie. Et cela est manifeste à la lecture de l'excellent volume 4. On y voit les enfants, très tristes, mais surtout abandonnés par les adultes, et encore plus à travers Kiiko. Il y a de très beaux moments d'amitié féminine entre Kiiko et puis celle qui est jolie et dont je ne me souviens plus du tout le nom. Et puis on y voit aussi Tarô, personnage très intriguant, dans un accès de colère Mort de rire . Bientôt le volume 5 Sourire (mais à quand l'achat du 6, mystère...).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation