Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Chroniques comics (2)
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 19, 20, 21  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 20/10/14 16:21    Sujet du message: Répondre en citant

En X-Men, il faut quand même lire Wolverine & The X-Men. Et son scénariste Jason Aaron va signer prochainement le retour de Nightcrawler, cela va être épique.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 21/10/14 12:41    Sujet du message: Répondre en citant

Dead Boy Detectives #1 : De passage dans un festival de BD, je suis tombé sur le premier tome de ce comics, dont le nom et la couverture – signée par Mark Buckingham, le dessinateur principal de Fables – m’ont immédiatement attiré. Par contre, ce qui m’a empêché de m’en emparer sur l'instant, c’est une mention sur la couverture, indiquant que la série est issue de l’univers étendu du Sandman de Neil Gaiman. Ce n’est pas que je n’aime pas Sandman. Au contraire, j’adore Sandman. Mais, justement, quand j’apprécie une œuvre, je me méfie toujours de l’exploitation de son nom et de son univers, généralement plus commerciale que réellement pertinente et artistique.
Ce qui m’a finalement poussé à lire ce premier tome, c’est un synopsis mine de rien accrocheur. Edwin et Charles sont des adolescents détectives dans la grande tradition des adolescents détectives, mais spécialisés dans le paranormal. Un sujet qu’ils connaissent bien, et pour cause : ils sont morts.
Le titre ne mentait donc pas, et je connaissais les personnages et leur histoire puisque celle-ci a déjà été publiée par Urban Comics. C’est avec curiosité que je me suis lancé dans ma découverte du titre. Je tiens à rassurer de suite les curieux : il est possible de commencer Dead Boy Detectives sans connaitre Sandman, dans la mesure où ce tome revient longuement sur leurs origines ; par contre, cela signifie que l’univers lui-même n’est jamais expliqué, notamment concernant notre bonne amie gothique Mort. De toute façon, comme Sandman est un des meilleurs comics Vertigo, je recommande de le commencer la lecture par ce classique de Neil Gaiman.
Si j’avais un reproche à faire à ce premier volume, c’est justement d’essayer un peu trop souvent de se la jouer Neil Gaiman, alors que le scénariste n’est pas Neil Gaiman. Mais j’ai trouvé qu’il prenait progressivement ses marques.
Le volume en question est composé de trois histoires comprenant chacune plusieurs chapitres. La première, la plus faible, est une sorte de mise en bouche permettant de revenir brièvement sur les spécificités des personnages principaux. Edwin et Charles sont engagés pour retrouver un chat fantôme. Mais durant leur enquête, ils sont « capturés » par l’esprit d’un instituteur psychopathe de l’époque victorienne, qui prend un malin plaisir à soumettre les enfants fantômes qu’ils croisent à l’école éternelle. La seconde, la plus longue et sans doute la meilleure, nous propose à la fois de revenir sur les origines des deux héros, ainsi que de découvrir un nouveau protagoniste récurrent, l’excellente Crystal Palace. Dans la troisième, enfin, l’auteur commence à exploiter les spécificités de son univers, dans une aventure intéressante et plutôt originale, tout en faisant avancer le fil rouge qui commence à se mettre en place.
Au début circonspect – je vous l’ai dit, la première histoire est aussi la moins bonne – j’ai progressivement été happé par Dead Boy Detectives, par son environnement fait de magie et de mort, et pourtant non dénué d’humour. Tout comme Sandman, la série possède un potentiel énorme, reste juste à voir comment il sera exploité. Quoi qu’il en soit, cette entame m’a passionné, et il me tarde de lire la suite.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 21/10/14 13:22    Sujet du message: Répondre en citant

C'est donc sorti! Je me demandais ce que ça valait. Je ne suis pas très spinoff moi-même, mais j'aimais beaucoup cet épisode de Sandman. Vraiment pas fan du dessin ^^; comme souvent avec Buckingham. Enfin, j'ai tout de même acheté tout Lucifer...
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 21/10/14 13:34    Sujet du message: Répondre en citant

C'est sorti dans mon pays, en tout cas Cool
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
cosmos
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Suspended between being a nobody, nothing and everything.

Message Posté le : 21/10/14 13:45    Sujet du message: Répondre en citant

michael a écrit:
Clairement pas de quoi se pavaner pour le moment mais attaquons les choses sérieuses avec All new X-factor de Peter David. Si on garde en mémoire le niveau de ce qu'il avait fourni sur le début de l'ancienne série, on est là clairement un cran en-dessous. Maintenant ce n'est qu'un épisode d'introduction et la réputation du truc est hyper flatteuse, genre "série Marvel la plus drôle du moment"... mais avec cet épisode j'ai à peine souri et l'entreprise mécène me laisse assez sceptique.

Le début est assez moyen, je pense d'ailleurs que c'est une des raisons pour lesquelles la série a vite connu des chiffres de vente décevants et devrait s'arrêter au chapitre 20 (ça plus le mélange pas très heureux entre le trait très organique de Carmine Di Giandomenico d'une part, et une colorisation ainsi que certains effets très numériques d'autre part). Je pense que sans la bonne réputation du titre et de l'auteur, je n'aurais pas dépassé les quelques pages de la preview du chapitre 1. Mais j'ai commencé à sérieusement rigoler à l'arrivée de Danger, et je ne me suis plus arrêté après Mort de rire (enfin si, à l'annonce d'arrêt sus-mentionnée).
_________________
"Dude, I accept the truth of your lived experiences, and I'm not going to tell you that your feelings were wrong." Squirrel Girl
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 21/10/14 23:21    Sujet du message: Répondre en citant

Gemini_ > J'ai adoré Wolverine & the X-men mais j'ai lâché l'affaire avec l'arrivée de Cabot, le frère de Logan, ça devenait trop faiblard...

Cosmos > ça fait plaisir de te relire ! Elle arrive quand Danger exactement ? Je compte laisser sa chance à cette revue mais comme je connais ma patience limitée dans le domaine...
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cosmos
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Suspended between being a nobody, nothing and everything.

Message Posté le : 21/10/14 23:38    Sujet du message: Répondre en citant

Elle apparaît à la fin du chapitre 3, mais c'est à partir du 5 qu'elle fait réellement partie de l'équipe.

Juste pour le plaisir, le genre de dialogue qui me fait rire dans la série ^^


_________________
"Dude, I accept the truth of your lived experiences, and I'm not going to tell you that your feelings were wrong." Squirrel Girl
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 27/10/14 15:18    Sujet du message: Répondre en citant

michael a écrit:
Gemini_ > J'ai adoré Wolverine & the X-men mais j'ai lâché l'affaire avec l'arrivée de Cabot, le frère de Logan, ça devenait trop faiblard...
Franchement, cela vaut le coup de terminer le run de Jason Aaron sur le titre. Qui, de toute façon, apporte une forme de conclusion assez savoureuse à l'ensemble. Il doit y avoir huit ou neuf TPB au final - je n'ai pas ma liste de comics sous la main - donc là où tu en es, cela ne représente pas un trop gros investissement pour en arriver au bout.
Et je ne sais pas si tu as vu l'intitulé du cours de dessin donné par Deathbird, mais rien que pour ça, il faut lire cette série, ce qui est arrivé de meilleur à Marvel Comics depuis... Allez, je vais dire depuis que Brian K Vaughan a créé les Runaways.

Là, j'ai envie de parler d'un autre comics beaucoup moins connu, qui n'a pas encore été publié en France mais qui, selon son auteur (j'ai un peu discuté avec lui), est disponible à Album Comics. D'un côté, ce n'est ni du Marvel Comics ni du DC Comics, donc cela devrait pouvoir intéresser un éditeur français qui n'a pas accès à leurs catalogues - Delcourt, Glénat, que sais-je - mais en même temps, l'éditeur en question sera obligé d'effectuer un effort sur la traduction, donc je crois que c'est ce qui coince. Effort sur la traduction car ce comics se déroule dans le futur, que la langue a connu un appauvrissement voire des modifications, et que si cela se lit très bien en VO, cela demandera plus qu'une traduction bête et méchante pour retranscrire sa subtilité dans la langue de Molière.
La série en question se nomme Wasteland, et je viens d'en lire les deux premiers TPB (elle en comptera apparemment dix). L'histoire se déroule 100 ans après "The Wet", qui a depuis laissé place à un immense désert dans lequel ce qui reste de l'humanité tente de survivre. Notre personnage principal, Michael, est un individu mystérieux, sans passé mais doté de capacités étranges, qui découvre un jour une relique devant lui permettre d'atteindre une cité legendaire datant d'avant la catastrophe. Durant son périple, son destin croisera celui d'une communauté dévastée qu'il sera malgré lui amené à aider.
Et c'est excellent. Surprenant, voire destabilisant au premier abord - il faut dire qu'il s'agit d'un de ces rares comics modernes en noir et blanc - le récit évolue sans cesse et n'a pas arrêté de me surprendre. Cela commence grossomodo comme un succédané de Mad Max mais aux USA, avant d'introduire des éléments de SF et de fantastique et des histoires de cultes religieux. Je ne peux pas en dire tellement plus sans risquer de révéler des éléments clés de l'intrigue.
Le travail sur le langage est très intéressant, mais il s'agit surtout d'un titre rythmé et assez intelligent. Le scénariste a réussi à créer un monde cohérent sur lequel il me reste sûrement beaucoup à apprendre, et refuse de tomber dans nombre de clichés du récit post-apocalyptique pour nous livrer un comics qui ne ressemble qu'à lui-même. Ce n'est pas non plus la série du moment, mais c'est bien écrit et surtout parfait si vous souhaitez lire du post-apo en comics - genre qui se fait rare sur ce format, à moins de sombrer dans le zombie - d'autant que celui-ci sort des sentiers battus. Une trouvaille.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Key
Modérateur


Inscrit le : 06 Sept 2002

Message Posté le : 27/10/14 15:44    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens quelqu'un a un avis sur Seconds de Bryan Lee O'Malley qui va sortir chez Dargaud d'ici peu ?
_________________
Sheldon: Why are you crying?
Penny: Because I'm stupid!
Sheldon: Well, that's no reason to cry. One cries because one is sad. For example, I cry because others are stupid, and that makes me sad.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 30/10/14 09:09    Sujet du message: Répondre en citant

Key, désolé, je ne connais pas.


Uncanny Avengers 4

Le niveau de la revue remonte... et ce n'est pas grâce aux Uncanny Avengers !
Même si les deux épisodes semblent moins "gâchés" que les précédents, ils souffrent toujours d'un trop grand nombres de cases approximatives de Mc Niven. On constate que certaines choses sont vraiment vite dessinées, mal encrées et que la colorisation peut-être un peu fantaisiste, ce qui n'arrange rien (heureusement, le sublime Acuña revient au prochain numéro). Ils mettent en scène par contre un Thor aussi épique qu'il peut l'être sur une intrigue qui ne l'est pas moins. Le plaisir est donc loin d'être nul mais aussi loin de ce qu'il a été et pourrait être sur la série.
La bonne surprise ce sont les bons Mighty Avengers, qui sont sympas sans plus depuis leur lancement, sur lesquels j'ai globalement pris mon pied. Cela sent bon l'espionnage, le tabassage de ce Spidey qui provoque un agacement "supérieur", les touches d'humour bien sentis, et le mystère et la classe avec ce nouveau Ronin (anciennement Spider Hero).
Bon, y'a encore deux trucs A + X qui remplissent quelques pages, pas besoin d'en parler plus que ça.
Il vaut mieux ne pas trop s'enflammer mais le niveau risque de grimper encore d'un cran en décembre avec un dessinateur qui ne m'a jamais déçu sur Uncanny, Mighty en grande forme et Inhumains qui démarre.



Spider-man 16

Heureusement, en ce qui me concerne, que ce magazine est là pour relever le niveau en ce mois d'octobre !
La présence de Daredevil et du Punisher n'aura pas réussi à changer le fait que, comme chaque mois, même si Superior Spider-man Team-up est plutôt bien illustré, l'écriture est médiocre voire un peu limitée.
Ce premier épisode passé, on rentre dans le vif du sujet avec deux épisodes très intenses de Superior Spider-man qui entre dans le dernier arc de la série. Otto/Spidey est acculé par un Bouffon Vert qui parvient à dissimuler ses hommes au système de surveillance qu'il a mis en place sur la ville, qui connait sa véritable identité et s'en prend à ses proches... Cette confrontation au sommet est très bien menée, cela promet pour la suite !
Le premier épisode de Superior foes démontre une nouvelle fois combien les nouveau Sinister Six (qui ne sont plus que trois !) sont des losers attachants et drôles. Le second est une bonne surprise puisqu'il présente un cercle de super-vilains anonymes qui racontent comment ils sont terrorisés au quotidien par ce Spider-man devenu impitoyable. Nous sommes plongés dans l'intimité de la "partie adverse" et avec une écriture pareille voilà un complément de revue d'une très bonne qualité.
Vivement le numéro suivant !
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 30/10/14 12:41    Sujet du message: Répondre en citant

Key a écrit:
Tiens quelqu'un a un avis sur Seconds de Bryan Lee O'Malley qui va sortir chez Dargaud d'ici peu ?

Moi non, mais j'en ai trouvé un ici:
http://nostroblogs.wordpress.com/2014/10/26/seconds/

Lost at sea m'a toujours intriguée, j'ai été étonnée de voir Seconds sortir enfrançais et pas Lost at Sea. Après, je n'ai toujours pas lu Scott Pilgrim...
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Manuka
Mangaversien·ne


Inscrit le : 26 Juin 2004
Localisation : dans le Tea tree !

Message Posté le : 30/10/14 15:43    Sujet du message: Répondre en citant

Taliesin a écrit:
Après, je n'ai toujours pas lu Scott Pilgrim...


Oué, j'ai raté le coche également. Et j'ai encore feuilleté la version couleur ce matin... Elle ne me donne pas envie Triste
_________________
Emmène Lucy Hole dans un ciel de diamants. ©
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 30/10/14 15:52    Sujet du message: Répondre en citant

Je préfère nettement en noir et blanc le dessin de l'auteur aussi... Dans le genre il y a RASL qui sort en couleurs en français alors que c'était en noir et blanc à la base.
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Key
Modérateur


Inscrit le : 06 Sept 2002

Message Posté le : 30/10/14 22:54    Sujet du message: Répondre en citant

Ah ? Je trouve au contraire que la colorisation est réussie et supporte le récit. C'est même l'un des points forts de cet ouvrage très sympa.
_________________
Sheldon: Why are you crying?
Penny: Because I'm stupid!
Sheldon: Well, that's no reason to cry. One cries because one is sad. For example, I cry because others are stupid, and that makes me sad.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 30/10/14 23:04    Sujet du message: Répondre en citant

Si tu parles de Jeff Smith, je préfère son trait en noir et blanc. Vraiment. Je n'aime pas Bone en couleurs non plus.
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 19, 20, 21  Suivante
Page 7 sur 21

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation