Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

{SOLEIL MANGA} (7)
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 64, 65, 66 ... 101, 102, 103  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Actu Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
egil
Mangaversien·ne


Inscrit le : 23 Avr 2004
Localisation : sur site

Message Posté le : 27/08/11 00:27    Sujet du message: Répondre en citant

EdenA a écrit:
je déplore pour ma part des arrêts comme MI8 Fukujin, ou encore Shonen Shojo.


Ah non mais là on parle de titre qui pour certains se sont vendus à moins de 100 exemplaires. Je peux pas tout là, m'en demandez trop !

Pour le reste, Sid a tout à fait raison sur notre souci de positionnement général vis à vis de lecteurs dont très souvent nous faisons partie nous-mêmes. Pour le reste, chaque éditeur "porte sa croix" avec ses mauvaises ventes. Mais l'entêtement à publier coûte que coûte à perte a entraîné la disparition de SEEBD et dans une moindre mesure de Kami.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 27/08/11 04:08    Sujet du message: Répondre en citant

egil a écrit:
Mais l'entêtement à publier coûte que coûte à perte a entraîné la disparition de SEEBD et dans une moindre mesure de Kami.

Rien à voir avec une politique éditoriale hasardeuse, un travail sur le contenu merdique (trad, lettrage...), une surproduction rapide, des volumes d'impressions surréalistes, des plannings non respectés, des annonces farfelues (quand communication il y a eu)... Tu as raison : SeeBD et Kami sont des victimes. Je vais brûler un cierge.


Y a un point quand même sur lequel je suis en désaccord avec vous. Vous êtes éditeurs de mangas. Et dans ce métier y a 3 risques élémentaires quand vous achetez une licence :
- vous ignorez combien de temps elle va durer (10 tomes ? 80 ?)
- vous ignorez si la fin sera bonne ou mauvaise (voulue par l'auteur ? bâclée par l'éditeur ?)
- vous ignorez le potentiel de ventes en France

De mon point de vue, quand un éditeur fait l'acquisition d'une licence, il doit être prêt à assumer financièrement ces trois points. Sinon, à quoi bon publier des bouquins ? A quoi bon passer du temps à sélectionner des séries ? A quoi bon publier autant ? A quoi bon publier autre chose que des one-shot ?
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Floo D Ace
Mangaversien·ne


Inscrit le : 13 Oct 2009
Localisation : Strasbourg

Message Posté le : 27/08/11 08:56    Sujet du message: Répondre en citant

Buntaro a écrit:

La quantité ne fait pas la qualité. Des séries comme Qwan, Dorohedoro, Higanjima auraient été bien meilleures chez d'autres éditeurs par exemple, vu la gestion désolante qu'ils subissent chez Soleil.


Comment peux tu affirmer ça ? Qui te dis que des titres comme Dorohedoro et Higanjima auraient marchés chez Ki-oon, Kurokawa, Panini ou Glénat ?

Alors peut-être que chez Glénat ou Kana, la casse aurait été limité vu qu'ils doivent avoir de quoi assurer avec les ventes de leurs "hits". Maintenant je pense que Doro et Higanjima sont des titres pas forcément faciles d'accès surtout "Higanjima" (me rappel d'avoir fait lire les premiers tomes à des amis qui ont été bloqués par la violence et les scènes "choc") et donc qu'ils ne sont pas aidés.

Je pense que les "seinen" doivent-être le genre de manga qui vend le moins. Comme d'autres, je crois honnêtement que ses séries n'auraient pas fonctionné ailleurs (en dehors de Qwan qui comme le rappel Egil est un autre problème).

C'est vrai que Soleil fait pas toujours un taf de fou et c'est aussi vrai que me concernant leur penchant "gothique/shojo" m'intéresse pas. Mais il y a vraiment de bonnes séries chez eux et je suis content de voir qu'Egil et son équipe font leur max pour apporter les séries à leurs termes. Même si je n'apprécie pas toujours les choix de l'éditeur, il faut reconnaitre que sur certains points ils font du bon taf. ^^

Au passage, une petite question pour Egil peut-on connaitre le nombre de ventes pour les séries arrêtées (High School Paradise, Iron Wok Jan R et Full Set!) ?? Je suis un peu curieux Mort de rire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 27/08/11 09:23    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Sushi, une fois de plus, tu dis un peu n'importe quoi dès qu'il s'agit de parler des éditeurs car tu mélanges un peu tout

Les disparitions de SeeBD et de Kami ont des raisons multiples et différentes à ce que j'en sais (et je n'en sais pas beaucoup) mais il est certain SeeBD avait de nombreuses séries publiées à perte. Mal estimer le potentiel des ventes et persévérer dans l'erreur, par exemple en continuant à publier des séries qui vendent moins de 1 000 exemplaires, alors qu'on n'a pas des titre à côté qui permettent d'encaisser les pertes correspondantes, est suicidaire. SeeBD était dans une fuite en avant.

La conclusion ? Il est impossible "d'assumer" financièrement certaines sorties à partir du moment où les ventes sont insuffisantes au point de mettre en péril la structure. Après, on peut regretter, reprocher, se plaindre d'une politique de multiplication des sorties qui partent un peu dans tous les sens (à la Kazé Manga) mais on ne peut pas demander à l'éditeur de continuer à sortir une série qui n'a pas trouvé son public.

Ceci dit, pour les trois risques à assumer, en dehors de la fin vu que les conclusions de mangas sont généralement toutes pourries, as-tu remarqué la multiplication des séries courtes ou vraisemblablement courtes dans les annonces des éditeurs ?
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
egil
Mangaversien·ne


Inscrit le : 23 Avr 2004
Localisation : sur site

Message Posté le : 27/08/11 11:05    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:
Y a un point quand même sur lequel je suis en désaccord avec vous. Vous êtes éditeurs de mangas. Et dans ce métier y a 3 risques élémentaires quand vous achetez une licence :
- vous ignorez combien de temps elle va durer (10 tomes ? 80 ?)
- vous ignorez si la fin sera bonne ou mauvaise (voulue par l'auteur ? bâclée par l'éditeur ?)
- vous ignorez le potentiel de ventes en France

De mon point de vue, quand un éditeur fait l'acquisition d'une licence, il doit être prêt à assumer financièrement ces trois points. Sinon, à quoi bon publier des bouquins ? A quoi bon passer du temps à sélectionner des séries ? A quoi bon publier autant ? A quoi bon publier autre chose que des one-shot ?


Alors, généralement, on sait combien de tomes environ feront les séries. Les éditeurs nous renseignent et nous donnent une fourchette.
Pour les séries en cours, impossible de savoir si la fin sera bonne, c'est vrai. Mais c'est un peu la même chose avec une série TV...
Pour le potentiel de vente, c'est là que se joue notre "expertise". Sachant encore une fois que de nombreux paramètre entrent en jeu. On peut parier sur un auteur davantage que sur un titre ou parier sur un éditeur, quitte à prendre des titres peu vendeurs mais qui flattent l'éditeur (à mon avis Kaze doit vivre ça...).

Si le lecteur est prêt à assumer d'aller au bout d'une série qu'il commence, alors banco, l'éditeur le fera aussi. Pourquoi tout les intervenants pourraient descendre du train en marche (éditeur japonais, libraire, lecteur) mais pas l'éditeur français ? C'est à lui seul d'assumer les risques ? Pas d'accord.

Floo D Ace a écrit:
Au passage, une petite question pour Egil peut-on connaitre le nombre de ventes pour les séries arrêtées (High School Paradise, Iron Wok Jan R et Full Set!) ?? Je suis un peu curieux


Pas de souci, je vais te donner les tomes 1 et le dernier paru
High school paradise 1 : 2.700
High school paradise 6 : 800
Iron Wok Jan R 1 : 1.800
Iron Wok Jan R 4 : 800
Full Set ! 1 : 900
Full Set ! 3 : 400

Ce ne sont pas nos pires ventes, loin de là (MI8 Fukujin, Shonen Shojo et Spinning Web vont devenir des collectors chez les collectionneurs). La plupart de nos autres shonen gravitent dans ces chiffres là malheureusement (Yaiba, Tie Break, Deus Ex Machina, à un degrés moindre Kamui), mais il a été possible de négocier la conclusion de ces séries à des conditions moins pénalisantes.

Ceci explique aussi notre orientation éditoriale depuis 3 ans. Aujourd'hui, Shonen + Seinen ne représentent plus que 5% de nos ventes.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
freeway
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Jan 2004
Localisation : Angers

Message Posté le : 27/08/11 11:07    Sujet du message: Répondre en citant

Comme chez la majorité des éditeurs, tous le catalogue Soleil ne me plaît pas forcément n'étant pas très shojo par exemple, mais cela reste un éditeur qui propose des titres très intéressant. Que cela soit leur collection classique (un grand bravo pour cette collection que je trouve vraiment très bien foutu) ou des séries sortant un peu des sentiers battus l'éditeur ose des choses et rien que pour ça le lecteur que je suis le remercie.

Au final la seule déception pour moi ce sont que des séries comme Dorohedoro ou Higanjima ne rencontrent pas leur public malgré leur indéniable qualité. Ce sont vraiment d'excellents titres et il dommage de les voir difficilement "survivre" au détriment de série moins bonne (point de vue personnel bien entendu). Si Soleil arrive à publier jusqu'au bout Higanjima ça serait pour moi une grande joie même si je sais qu'au vu de son relatif échec en France on peut malheureusement faire une croix sur sa suite en cours de parution.

Pour résumer, on peut toujours faire tel ou tel reproche à l'éditeur, mais je trouve Pika bien pire dans ce que vous reprochez à Soleil. Après Egil est tout de même régulièrement présent ici pour répondre aux questions ou autres interrogations des lecteurs et les éditeurs en "contact" direct avec le lecteur se compte sur les doigts d'une main.
_________________
(Pas d'image dans les signatures) Ma collection sur Manga-Sanctuary
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
ric
Mangaversien·ne


Inscrit le : 23 Août 2005

Message Posté le : 27/08/11 11:44    Sujet du message: Répondre en citant

Ces derniers temps, il y a moins en moins de titres appartenant au catalogue d'Akita Shoten qui sort en France par rapport aux années précédentes et aussi plusieurs arrêts: Clover, Full Set, High School Paradise, Iron Wok Jan ! R, Worst ...

L'éditeur devient dur avec ses partenaires???
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 27/08/11 12:00    Sujet du message: Répondre en citant

Hervb a écrit:
Ceci dit, pour les trois risques à assumer, en dehors de la fin vu que les conclusions de mangas sont généralement toutes pourries, as-tu remarqué la multiplication des séries courtes ou vraisemblablement courtes dans les annonces des éditeurs ?

En même temps, les éditeurs sont coincés : comme ils ont rattrapé la prod japonaise, s'ils ne se décident pas vite sur une licence, elle leur file entre les doigts. Quant aux séries courtes, t'es le premier à reconnaître que 3 sur 10 seulement valent le coup et que le reste est juste bon à jeter.


Pour le reste, on n'a pas la même vision du métier d'éditeur. Pour moi, le risque d'échec, de faibles ventes, fait partie intégrante de la profession. Quand un pêcheur part en mer, il ne sait jamais ce qu'il va ramener, ni si ça suffira à rentabiliser sa journée. Un agriculteur, il ne sait jamais ce que donnera sa production annuelle, qui peut être foutue à la moindre intempérie mal venue. Il y a comme ça tout un tas de professions où des entreprises risquent la faillite tous les jours, remettent leur survie en jeu tous les ans. Pourquoi n'en serait-il pas de même pour les éditeurs de livres ?
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
egil
Mangaversien·ne


Inscrit le : 23 Avr 2004
Localisation : sur site

Message Posté le : 27/08/11 12:01    Sujet du message: Répondre en citant

ric a écrit:
L'éditeur devient dur avec ses partenaires???


Il est surtout moins présent sur le marché français donc moins réactif. Et son catalogue n'évolue pas beaucoup selon moi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
egil
Mangaversien·ne


Inscrit le : 23 Avr 2004
Localisation : sur site

Message Posté le : 27/08/11 12:04    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:
Pour le reste, on n'a pas la même vision du métier d'éditeur. Pour moi, le risque d'échec, de faibles ventes, fait partie intégrante de la profession.


Et c'est pour ça que tu ne seras jamais éditeur. Ou alors pendant 1 ou 2 ans, le temps de déposer le bilan ou de changer ta vision du métier.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 27/08/11 12:18    Sujet du message: Répondre en citant

Explique-moi comment Ki-oon a fait pour se positionner comme un éditeur majeur sur le marché français en partant de rien et en arrivant à un moment donné où tout le monde considérait qu'il n'y avait plus de place pour un nouvel éditeur ? Le tout en faisant des beaux bouquins, sans fautes d'orthographes, en tenant leurs délais et en menant toutes leurs séries à terme (et je ne doute pas qu'ils ont leur lot de gros boulets qui vendent pas).


(accessoirement, si j'étais éditeur, je préfèrerais payer pour une création originale susceptible de plaire au lectorat français - et sur laquelle j'aurais un contrôle qualitatif jusque dans sa conclusion - plutôt que financer la traduction de 3 séries moyennes que je ne suis même pas sûr de vendre à 500 exemplaires)
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
taikun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 23 Fév 2003
Localisation : entre les monts kun lun et la porte des enfers

Message Posté le : 27/08/11 12:34    Sujet du message: Répondre en citant

Entièrement d'accord avec Sushikouli et je peux prendre exemple sur Kazé Manga qui ne sort pas toujours des titres qui se vendent bien mais au moins ils sortent des sentiers battus et c'est en ça qu'on reconnait un bon éditeur, celui qui est capable de proposer aussi autre chose que son voisin.
_________________
Le (Re)retour de Ryu Fujisaki, auteur de Hoshin et Shi Ki , Stray Souls chez Pika Edition en 8 tomes Très content

Fondateur www.tokyo-hajime.fr
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
egil
Mangaversien·ne


Inscrit le : 23 Avr 2004
Localisation : sur site

Message Posté le : 27/08/11 12:53    Sujet du message: Répondre en citant

Comparons ce qui est comparable. Kaze Manga a une stratégie permettant des pertes importantes au début. Mais il me semble que les ralentissements de séries ont commencé.

Ki-oon, je suis mal placé pour en parler, sorry. Mais je ne vois pas beaucoup de séries en 15 volumes et plus. Les prises de risques restent mesurées, pas d'éparpillement dans tous les secteurs et une lisibilité éditoriale claire.

Bon, je ne voulais pas aborder ça, mais comme personne ne l'a noté avant...
Soleil Manga a déjà connu 4 directeurs de collection, tous très différents et ayant chacun une "vision". Mais au final, c'est à l'entité Soleil Manga d'assumer les choix de chacun (après tout, je suis bien content d'avoir eu Battle Royale, Warcraft ou Suikoden en héritage).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
ric
Mangaversien·ne


Inscrit le : 23 Août 2005

Message Posté le : 27/08/11 13:05    Sujet du message: Répondre en citant

egil a écrit:
Il est surtout moins présent sur le marché français donc moins réactif. Et son catalogue n'évolue pas beaucoup selon moi.

Je vois. je pensais que c'était dû à leur récent partenariat avec Kodansha.
http://www.animenewsnetwork.com/news/2009-10-07/kodansha-akita-shoten-agree-on-copyright-partnership
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Floo D Ace
Mangaversien·ne


Inscrit le : 13 Oct 2009
Localisation : Strasbourg

Message Posté le : 27/08/11 13:24    Sujet du message: Répondre en citant

egil a écrit:

Pas de souci, je vais te donner les tomes 1 et le dernier paru
High school paradise 1 : 2.700
High school paradise 6 : 800
Iron Wok Jan R 1 : 1.800
Iron Wok Jan R 4 : 800
Full Set ! 1 : 900
Full Set ! 3 : 400

Ce ne sont pas nos pires ventes, loin de là (MI8 Fukujin, Shonen Shojo et Spinning Web vont devenir des collectors chez les collectionneurs). La plupart de nos autres shonen gravitent dans ces chiffres là malheureusement (Yaiba, Tie Break, Deus Ex Machina, à un degrés moindre Kamui), mais il a été possible de négocier la conclusion de ces séries à des conditions moins pénalisantes.

Ceci explique aussi notre orientation éditoriale depuis 3 ans. Aujourd'hui, Shonen + Seinen ne représentent plus que 5% de nos ventes.


Choqué WAOUH !! Effectivement, c'est compréhensible de pas pouvoir continuer avec des ventes à cette hauteur. Concernant l'orientation éditoriale, j'avoue ne pas être spécialement "shojo ou dans le trip gothique". Par contre, j'apprécie de voir sortir du YOSHIHARA (d'ailleurs quelque chose de prévu prochainement ?) et j'ai pu découvrir "Gakuen Ouji" dernièrement que j'ai trouvé plutôt sympathique et je n'avais pas ris autant avec un shojo depuis les débuts de "Switch Girl". ^^

Citation:
Mais il me semble que les ralentissements de séries ont commencé.


Effectivement, "Rainbow", "My Girl" sont déjà sur un rythme bien différent du début. Et je suis pas sur que c'est un "choix" de l'éditeur.

Citation:
Mais je ne vois pas beaucoup de séries en 15 volumes et plus. Les prises de risques restent mesurées, pas d'éparpillement dans tous les secteurs et une lisibilité éditoriale claire.


Là aussi plutôt d'accord, il s'agit rarement de séries longues donc perte minimisée. Et surtout le plus important c'est que l'éditeur tape vraiment dans ce qui marche le plus du goth avec "Pandora Heart", thriller/gore "Doubt/Judge/Hozuki".

Pour rappel à la base "Ki-oon" c'était "exclusivement" de l'héroic fantasy me semble-t-il non ? Et quand on regarde les sorties actuelles, il n'y a plus grand chose dans cette veine. Après, c'est vrai qu'il tente aussi de petit truc de temps en temps comme avec "Blood Alone" où "Afterschool Charisma" d'après moi.

Je pense que les éditeurs ont plus ou moins tous la même technique, simplement chez certains c'est moins visible que chez d'autres. Glénat ou Kana ont aussi leurs boulets, simplement le fait qu'ils déchirent avec "One Piece", "Naruto" etc.....permet selon moi de continuer à faire paraitre les faibles titres (et encore mm Kana peine avec "Zipang", "Gintama", "Prince du Tennis", "Dr.Koto" et "Muhyo & Rôji"). Après il est certain que c'est moins visible que chez Panini ou Pika qui pardon du terme s'en branlent royalement !

Roulement des yeux
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Actu Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 64, 65, 66 ... 101, 102, 103  Suivante
Page 65 sur 103

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation