Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Petites chroniques musicales (2)
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
minsk
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 16 Oct 2003
Localisation : Dans un coin perdu de montagne...

Message Posté le : 05/12/05 11:34    Sujet du message: Répondre en citant



De Yoko Kanno évidemment. Et ben c'est trop magnifique. Pourtant essentiellement métalleux dans l'âme, je dois dire que sa touche électro jazz est super efficace et que les lignes de chant sont magnifiques. La première chanson est belle à pleurer (si, si) avec un mix improbable : léger beat très jungle, un chant angélique et des nappes de violon. Pas mal d'instrus aussi, essentiellement jazzy mais aussi typé action à la 24 heure chrono. Que du bon, merci à Beez de les avoir sorti !
_________________
Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence alors tais-toi (proverbe arabe)

Rédac-chef (ça fait classe) de Daily Movies
www.daily-movies.ch
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 02/03/06 00:09    Sujet du message: Chronique Répondre en citant



Il n’y a pas que le Doom Drone de Sunn O))) dans la vie, il y a aussi la Nouvelle Chanson Française, notamment celle d’Olivia Ruiz. Ce nom vous dit peut-être quelque chose. En effet, elle a participé à la Star Academy en 2001, preuve qu’on peut avoir du talent et participer à une émission de télé-poubelle. La preuve est aussi faite que les grands méchants d’Universal Music ne font pas que de la soupe... Alala, que c’est pénible quand les choses ne sont pas simples Sourire.

C’est grâce à une suggestion minhienne que j’ai eu l’occasion de découvrir l’album J'aime pas l'amour et je dois dire qu’après une première écoute, il semblait y avoir du potentiel dans cette galette. Après passages multiples dans le lecteur CD (un album qui plaît du premier coup, c’est très suspect, généralement on s’en lasse très vite), il s’est confirmé que c’était plus qu’excellent.


Olivia Ruiz – J'aime pas l'amour – 2003 - Polydor
Olivia Ruiz n’est peut-être que l’interprète de cet album (à une exception près), il n’empêche qu’elle nous propose un grand nombre de titres finement ciselés par une voix haut perchée, un peu gouailleuse parfois. Parmi les 12 pistes composant ce premier opus d’une carrière que l’on souhaite longue et inspirée, il faut noter le titre Qui sommes-nous ? qui parle de l’évolution de nos sociétés occidentales, notamment sous l’impulsion de sa recherche de toujours plus d’argent, sujet que reprend Enervé sur un tempo plus rock Petite fable est un autre titre remarquable de l’album par son ton délicat qui nous donne à écouter la période Star Acc’ de la chanteuse. Ensuite, vient le titre J’aime pas l’amour, composé par Juliette, artiste de référence dans le genre, s’il en est. Il s’agit d’une des meilleures chansons de l’album grâce à un son rétro qui tranche avec des paroles résolument modernes, exprimant la peur des relations sentimentales et une certaine lucidité envers l’amour. J’adore cette strophe : « J'crois pas au prince charmant / Le coq dans la bass'cour / Ses blablas, c'est du flan / Et ça manque d'humour ». Le meilleur titre est sans conteste De l’air qui nous parle de envie d’en finir avec la vie lorsqu’on est une jeune femme privée de liberté du fait de son incarcération. Très rock, la musique retranscrit parfaitement le désespoir. La piste suivante, nous proposant De toi à toi, est nettement plus calme et donne une respiration bienvenue dans l’écoute de l’album. Cette composition parle du désir féminin, un sujet qui reste toujours assez osé et qui rejoint sur ce thème Pas si vieille. Et on n’oubliera pas de parler du formidable La dispute où une femme active en a assez d’entretenir son bon à rien de compagnon qui se contente de vivre à ses crochets. L’album est si riche qu’il n’y a rien à jeter, sauf peut-être le dernier titre qui évoque les origines espagnoles d’Olivia Ruiz avec la reprise d’un classique de la musique espagnole, Malaguena, ce qui n’est franchement pas ma tasse de thé.


Olivia Ruiz – La Femme Chocolat – 2005 - Polydor
Ce second opus, sorti dans les bacs mi novembre 2005, confirme le talent d’interprète d’Olivia Ruiz et permet de découvrir ses débuts de compositrice, même si elle continue à faire appel à de nombreuses participations comme celles de Juliette, de Mali (du groupe Tryo) ou de Christian Olivier (des Têtes Raides). Il est à noter que cet album est nettement moins rock que le précédent. Les textes sont souvent d’une tonalité plus personnelle. Il en résulte un album plus éthéré, plus "Nouvelle Chanson Française". De ce fait, il pourra un peu moins plaire aux fans des débuts de la chanteuse. Et pourtant, si on fait l’effort de s’imprégner de la nouvelle tonalité des titres proposés, on ne peut qu’être charmé par cette évolution, par cette volonté de se renouveler. On appréciera tout particulièrement le premier titre J'traîne des pieds, co-écrite par notre jeune chanteuse, sûrement la chanson la plus enlevée de l’album, tout en n’étant pas rock un seul instant. En tout cas, cela permet d’accrocher rapidement surtout que La femme chocolat continue dans la même veine mais avec des paroles bien plus friponnes. Non-dit propose un très beau duo avec Christian Olivier des Têtes Raides. Malheureusement, la suite est nettement moins enthousiasmante de mon point de vue. Et comme il s’agit de 3 titres composés par Olivia Ruiz, on peut penser que l’interprète à encore des progrès à faire avant de réussir à ciseler quelques perles. La suite n’est pas très accrochante à la première écoute, trop molle pour être immédiatement appréciée. Il faut attendre les formidables Vitrier, poignante évocation de la disparition de certains métiers du fait de la modernité, et La petite voleuse, nouvelle critique de notre monde gouverné par l'argent facile, pour que l’on soit à nouveau emballé, et ce, jusqu’à la fin. Ceux qui, comme moi, sont allergiques à la musique espagnole fuiront La Molinera, un flamenco insupportable Sourire proposé en bonus track. Mais cela ne saurait faire disparaître l’excellente impression laissée par ce second album qui se révèle excellent dans un genre un peu différent du premier. Raison de plus d’aller tester l’artiste en concert, afin de voir si le talent est vraiment là.


Quelques liens (comme d'hab') :
- Le site officiel d’Olivia Ruiz
- Une interview t'Chat avec Olivia Ruiz
- Un article sur Cecicela
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Adrien de Bats
M. Mangaverse


Inscrit le : 24 Sept 2003
Localisation : Orsay

Message Posté le : 02/03/06 11:49    Sujet du message: Répondre en citant

Et après, on me tombe dessus quand je crée un topic sur Alizée... Clin d'oeil
(Alizée, reviens, on t'aime (enfin moi)).
_________________
J'aime le tofu soyeux.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samizo kouhei
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Juil 2004

Message Posté le : 09/07/06 18:36    Sujet du message: Répondre en citant

Muse : Black Holes and Revelations

Après plusieurs écoutes de l'album, je trouve cet album excellent, plutôt aventureux, voire casse-gueule, avec des morceaux aussi géniaux que controversés comme "Supermassive Black Hole" (Funk-rock pawa !) ou "Knights of Cydonia" (Salut, Ennio Morricone !). Plus généralement, l'album a une patte électro assez profonde, ce qui n'est pas sans me déplaire !

Muse : Supermassive Black Hole


AFI : Decemberunderground

Voilà un groupe pour qui le passage en major aura été bénéfique ! Au programme du nouvel album du groupe, un mélange d'émo, de punk, de new wave. Ne vous laissez pas abuser par le très "Greenday-esque" Miss Murder, le groupe a sa propre personnalité !

AFI : Miss Murder


Panic ! at the Disco : A fever you can't sweat out

Un groupe très intéressant qui mêle chant très pop-punk à la Fallout Boy avec une musique très élaborée et grandiloquente, comme on peut l'entendre dans le single "I write sins no tragedies".

Panic ! at the Disco : I write sins no tragedies

Edit de la modération : les images ont été mises en lien, elles étaient trop grandes.
_________________
Chroniques du Léviathan : blog comics, mangas, jeux vidéo
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 19/08/06 10:44    Sujet du message: Chronique Répondre en citant


Nouvelle petite chronique sur une artiste qui commence à faire parle d'elle : Emily Loizeau. Toujours à la recherche de nouvelles voix féminines que l'on pourrait rattacher à la "nouvelle chanson française" tellement à la mode actuellement, après avoir apprécié Olivia Ruiz, Clarika (concert programmé en octobre en ce qui me concerne), Anaïs, Claire Diterzi, ne pas avoir accroché à Emilie Simon (c'est vraiment trop mou à mon goût mais ça doit plaire à Cosmos Clin d'oeil), avoir un certain intérêt pour Zoé (album à sortir en octobre), c'est grâce à FIP et à Oui FM que j'ai découvert cette nouvelle chanteuse. Et je dois dire que c'est mon coup de coeur du moment.

Emily (avec un "y" qui rappelle ses origines partiellement anglaises) Loizeau (nom improbable pour une artiste mais qui colle si bien à la légèreté de ses compositions) a commencé par acquérir une solide formation classique par le biais du piano mais c'est vers la chanson qu'elle s'est dirigée. Après avoir passé quelques années à faire de la scène, elle a réussit à trouver un label pourtant spécialisé dans la chanson anglo-saxonne. Cela a donné le premier album de l'artiste : L'Autre Bout du Monde qu'elle a elle même produit afin d'obtenir le son qu'elle voulait.


Emily Loizeau - L'Autre Bout du Monde (Fargo - 2006)
Cet album, assez court car faisant un peu moins de 41 minutes, est un superbe mélange de douceur, de mélancolie mais parfois d'espièglerie, le tout basé sur un mélange simple voix-piano. La voix d'Emily Loizeau sait être acidulée comme celle d'Olivia Ruiz (par exemple dans la chanson un peu coquine Boby chéri). Mais elle sait être aussi très douce s'il le faut, me faisant penser dans ce cas à Claire Diterzi (avec le si tendre Je ne sais pas choisir qui illustre bien le tourment de l'indécision). Mais le ton peut devenir moqueur lorsqu'elle chante le titre comique Voilà pourquoi aux paroles hilarantes (il faut dire qu'avoir 3 des 4 Tryo dans les choeurs n'aide pas à faire dans la tristesse). N'oublions pas dans le registre humour, le superbe duo dans le titre Jasseron. Dans un autre registre, la mélancolie qui se dégage de Comment dire est poignante et réussit à fendre le coeur d'un endurci comme moi. Se rappelant qu'elle est à moitié anglaise, Emily Loizeau nous gratifie aussi de quelques titres en anglais comme I'm alive, une sorte de ballade qui sonne un peu folk américain. Mais il y a surtout le génial London Town chanté à moitié en français et à moitié en anglais avec Andrew Bird, un des principaux artistes du label Fargo. Je terminerai par deux autres titres à ne pas manquer. Jalouse joue avec les sentiments humains grâce à une musique lancinante et des paroles inventives et humoristiques. Un titre que Clarika n'aurait pas renié. Enfin, et là il sera plus difficile de le louper vu qu'un certain nombre de radios le passent actuellement, le titre qui a donné son nom à l'album. L'autre bout du monde illustre superbement les talents de la chanteuse mais il est à noter que le piano y est plus en retrait que sur la plupart des autres titres. Bref, vous l'aurez compris, il n'y a pratiquement rien à jeter dans ce premier album.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Marie
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 10 Oct 2002
Localisation : Belgique

Message Posté le : 21/08/06 00:49    Sujet du message: Re: Chronique Répondre en citant

herbv a écrit:
Mais elle sait être aussi très douce s'il le faut, me faisant penser dans ce cas à Claire Diterzi (avec le si tendre "Je ne sais pas choisir" qui illustre bien le tourment de l'indécision).

Tiens, je viens de la découvrir par son album solo "Boucle". Jolie voix extrêmement claire et musicale. Elle maîtrise un univers très personnel qui s’exprime avec assurance. Vraiment une agréable découverte.
Si une écoute vous intéresse, j'ai mis 5 titres sur ma radioblog
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cosmos
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Suspended between being a nobody, nothing and everything.

Message Posté le : 21/08/06 21:52    Sujet du message: Répondre en citant

Femme de bon goût qui sait reconnaître et apprécier les bonnes chanteuses actuelles Cool

Ah c'est pas le bon topic ?
_________________
"Dude, I accept the truth of your lived experiences, and I'm not going to tell you that your feelings were wrong." Squirrel Girl
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Popop
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 28 Sept 2002
Localisation : Paris

Message Posté le : 23/08/06 12:47    Sujet du message: Re: Chronique Répondre en citant

herbv a écrit:
Mais il y a surtout le génial London Town chanté à moitié en français et à moitié en anglais avec Andrew Bird, un des principaux artistes du label Fargo.
(...)
Bref, vous l'aurez compris, il n'y a pratiquement rien à jeter dans ce premier album.


Effectivement, ce premier album d'Emily Loizeau est plus que sympathique, mais pas autant que les prestations scéniques de la demoiselle qui sont un régal (avec une nette préférence pour ses concerts en solo, j'ai largement moins aimé son concert en trio au Café de la Danse). Et comme le fait justement remarquer herbv, le duo avec Andrew Bird est le sommet de ce disque - mais comment pourrait-il en être autrement avec cet artiste intouchable depuis deux ans ? Si ce n'est déjà fait je ne peux que vous conseiller de vous jeter sur les albums "Weather Systems" et surtout "The Mysterious Production Of Eggs" paru l'an passé. En attendant un nouvel opus pour l'an prochain qui s'annonce merveilleux si l'on s'en tient aux nombreux extraits joués récemment en concert en Belgique et en France Clin d'oeil

Et pour les amateurs de bonnes choses, n'hésitez pas à vous plonger dans le catalogue de Fargo, le label qui distribue Emily Loizeau et Andrew Bird. Il y a des artistes à découvrir absolument, à commencer par Shearwater (side-project d'un des membres de Okkervil River, un autre groupe essentiel), les superbes canadiens de Great Lake Swimmers, le norvégien Christian Kjellvander (pour qui aime le Springsteen acoustique), Lauren Hoffman ou Luke Temple. Sans doute le meilleur label français actuel (leur site officiel en pleine reconstruction : http://www.fargorecords.com/).
_________________
Ebichuman says : "You shall come tonight"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 23/08/06 17:11    Sujet du message: Réponse Répondre en citant

Marie : J'avais prévu de parler de Claire Diterzi à propos de son mini-concert donné à Paris Plage mais l'information donnée par la FNAC était un peu trompeuse et quand on s'est pointé sur place, elle avait terminé depuis longtemps et c'était Zoé qui se produisait sur scène (il y avait eu une inversion des passages). Du coup, c'est remis à bien plus tard. Même si je n'aime pas tout dans son album Boucle, il y a quand même de nombreux excellents titres (et c'est pas trop mou alors que c'est par Cosmos que j'ai fait la découverte de cette artiste Très content).

Cosmos : Est-ce à dire que tu trouves Olivia Ruiz et surtout Emily Loizeau comme étant de mauvaises chanteuses actuelles (alors que tu écoutes énormément la dernière nommée) ? Mort de rire

Popop : Déjà rentré d'Annecy ? C'était si dur de rester sur place avec l'informatique en panne ? Mort de rire Plus sérieusement, je songeais aller voir Emily Loizeau en concert, tu me donnes encore plus envie Sourire. Et je vais effectivement essayer de découvrir quelques titres d'Andrew Bird (et peut-être les autres auteurs du label Fargo cités) histoire de voir.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Marie
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 10 Oct 2002
Localisation : Belgique

Message Posté le : 23/08/06 18:15    Sujet du message: Re: Réponse Répondre en citant

herbv a écrit:
[... Même si je n'aime pas tout dans son album Boucle, il y a quand même de nombreux excellents titres (et c'est pas trop mou alors que c'est par Cosmos que j'ai fait la découverte de cette artiste Très content).

C'est vrai, il y a 4 ou 5 titres qui sortent du lot, les autres sont bien sans plus. Mou ? haha oui effectivement. Mais on dira plutôt que c'est calme, précis et ciselé ^^
Difficile de juger une artiste sur quelques titres seulement mais il est clair que ce n'est pas une débutante. J'aimerais aussi la voir en concert.
Et puis là je vais écouter d'un peu plus près le chant de ton joli oizeau Sourire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Popop
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 28 Sept 2002
Localisation : Paris

Message Posté le : 23/08/06 19:24    Sujet du message: Re: Réponse Répondre en citant

herbv a écrit:
Popop : Déjà rentré d'Annecy ? C'était si dur de rester sur place avec l'informatique en panne ? Mort de rire Plus sérieusement, je songeais aller voir Emily Loizeau en concert, tu me donnes encore plus envie Sourire. Et je vais effectivement essayer de découvrir quelques titres d'Andrew Bird (et peut-être les autres auteurs du label Fargo cités) histoire de voir.


Ben ouais, c'est bien gentil Annecy sous la grisaille, mais faudrait pas oublier que ce soir débarque à la maison un belge (estampillé Mbbom d'origine) en vue de l'évènement de la fin de l'été : Rock en Seine !!! Bon, l'affiche est pas aussi clinquante que l'année dernière mais rien que pour le sieur Morrissey (aperçu en grande forme à l'Olympia il y a quelques mois) et bien sûr Radiohead, ça va le faire Clin d'oeil Et ce malgré la pluie qui s'annonce...

Sinon, private life à part, il faut absolument écouter Andrew Bird !!! Ce type est un virtuose ayant commencé sa carrière en publiant deux disques de musique de cabaret et un album de pop-rock avec le groupe Bowl Of Fire, un violoniste de génie, doublé d'un grand songwriter et sans doute le plus incroyable siffleur de tous les temps ! Sur scène, ce type est incroyable, un autiste sublime qui sample ses arrangements musicaux, jongle entre guitare, violon, chant et xylophone avec un talent fou tout en réinterprétant de manière toujours différente ses compositions.

Pour ceux qui sont curieux, jetez donc une oreille à la Black Session enregistrée chez Bernard Lenoir l'an passé t téléchargeable gratuitement (et légalement Clin d'oeil) sur archive.org : http://www.archive.org/details/abird2005-03-21

Et pour les plus courageux, une chronique dithyrambique de son dernier album rédigée par ma pomme : http://www.liabilitywebzine.com/index.php3?ac=non&contenu=viewchr&id=1625
_________________
Ebichuman says : "You shall come tonight"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 23/08/06 21:12    Sujet du message: Réponse Répondre en citant

Fin de l'échange privé avec Popop : Tu lui passeras le bonjour de ma part Sourire

C'est vrai que j'avais oublié Rock en Seine. Ce sera sans moi cette année. Il n'y a plus de places pour samedi et je suis en déplacement en province jusqu'à vendredi soir. Popop, faudra nous causer du festival dans le sujet idoine, hein ! Sourire

Sinon, je suis convaincu, je vais m'essayer à Andrew Bird Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Carter
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 12 Juin 2005

Message Posté le : 23/08/06 21:34    Sujet du message: Répondre en citant

Je me demandais si tu connaissais Dream Theater, Herbv? C'est un groupe de Rock Prog assez connu dans le milieu pour leurs excellentes compos. Jette y un oeil à l'occasion Clin d'oeil .
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Popop
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 28 Sept 2002
Localisation : Paris

Message Posté le : 23/08/06 23:33    Sujet du message: Re: Réponse Répondre en citant

herbv a écrit:
Fin de l'échange privé avec Popop : Tu lui passeras le bonjour de ma part Sourire

C'est vrai que j'avais oublié Rock en Seine. Ce sera sans moi cette année. Il n'y a plus de places pour samedi et je suis en déplacement en province jusqu'à vendredi soir. Popop, faudra nous causer du festival dans le sujet idoine, hein ! Sourire

Sinon, je suis convaincu, je vais m'essayer à Andrew Bird Sourire


Le belge te dit bonjour tout en mangeant une bonne glace arrosée à la bière... On viendra vous faire un petit compte-rendu de Rock en Seine dès notre retour. Au programme : Calexico, Nada Surf, Clap Your Hands Say Yeah, Kasabian, The Raconteurs et Morrissey le premier jour, Broken Social Scene, Dead 60's, The Rakes, Editors, Beck et Radiohead le second jour Clin d'oeil

Et j'attends de tes nouvelles pour Andrew Bird (au pire, tu sais où les trouver, soulseek marche toujours bien Clin d'oeil).
_________________
Ebichuman says : "You shall come tonight"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aniki
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 24/08/06 03:32    Sujet du message: Re: Réponse Répondre en citant

Popop a écrit:
On viendra vous faire un petit compte-rendu de Rock en Seine dès notre retour. Au programme : Calexico, Nada Surf, Clap Your Hands Say Yeah, Kasabian, The Raconteurs et Morrissey le premier jour,


N'oublions pas Dirty Pretty Things de Carl Barât ex-moitié des Libertines !
J'y serai surtout pour ça Clin d'oeil (et pour l'excellent Dj Shadow, pionnier du trip-hop)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 2 sur 7

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation